Treizième titre à Roland Garros pour Rafael Nadal

Combien de fois un joueur de tennis peut-il remporter le même tournoi ? À l’époque de Bjorn Borg et de Jimmy Connors, on pensait que cinq ou six fois représentaient un grand maximum. Rafael Nadal est en train de pulvériser cette hypothèse. Avec un treizième titre, il pousse encore plus loin le curseur, pour établir un record que lui seul pourra battre dans les années à venir.

À moins que le trio des super champions qui dominent le tennis mondial – Nadal, Djokovic et Federer – ne soit en train de simplement démontrer que le tennis n’est plus un sport qui accorde une prime à la jeunesse. Alors qu’on avait l’habitude de voir éclore des champions âgés d’à peine dix-huit ans, on assiste depuis quelques années à une domination de trentenaires. Comme si le tennis se rapprochait du golf, l’un des rares sports où on peut remporter un tournoi du grand chelem à près de quarante ans.

Nadal, avec ses 20 titres en grand-chelem, rejoint Roger Federer. Il a remporté 100 matches à Roland-Garros – ce qui doit également être un autre type de record – et a infligé un score cinglant – 6-0, 6-2, 7-5 – au numéro un mondial, Novak Djokovic, qui semblait atomisé pendant les deux premières heures de jeu, peinant à jouer son tennis habituel et à trouver une faille dans le système de jeu du champion espagnol. C’était à la fois étonnant et déprimant, de voir ainsi le meilleur joueur au classement ATP se faire balayer par son adversaire.

Rendez-vous l’année prochaine, pour un quatorzième titre ? Rien n’est impossible, semble-t-il, pour Rafa.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?