Ce qu’on peut retenir de 2016

Traditionnellement, le dernier billet de l’année passe en revue les événements marquants des douze derniers mois. Voici donc ma rétrospective personnelle.

Janvier

Adieu David Bowie, Michel Galabru, Michel Delpech, cette année 2016 a commencé sous le signe de la disparition des stars du siècle dernier. Celle de David Bowie occupe une place importante dans l’actualité de ce début d’année, tout comme le débat sur la déchéance de nationalité, qui accouchera d’une souris: le départ de Christine Taubira du gouvernement. Un programme informatique, AlphaGo, bat le champion du monde de Go.

michel galabru
Février

Mon éditeur, les Editions Kawa, lance la première édition des Sommets du Digital. A part ça, pas grand chose de remarquable. Ah si, Umberto Eco est mort. Et on annonce la première observation des ondes gravitationnelles.

Mars

C’est le mois où François Hollande décide d’aller sur Périscope, et se fait insulter en direct. C’est aussi le mois où un commando terroriste décide de frapper Bruxelles de bon matin, faisant plusieurs dizaines de morts. Suite à cette attentat, la police Belge finit par arrêter Salah Abdeslam, seul survivant du commando qui avait frappé Paris en Novembre 2015. Il sera extradé vers Paris le mois suivant.

Avril

Le Brésil nage en pleine tourmente politique, alors que les députés votent la destitution de la présidente, Dilma Rousseff. Prince passe l’arme à gauche. En France, le mouvement #NuitDebout décide d’occuper la Place de la République, et tout le monde se demande: jusqu’à quand?…
Couv nuit debout

Mai

Pour contrer le succès croissant de Periscope, Facebook se lance dans la diffusion de vidéos en live. Aux Etats-Unis, Donald Trump remporte l’investiture du Parti Républicain. En Angleterre, Leicester, un club de faible envergure s’impose à la surprise générale en Premier League.

Juin

Et voilà, la Seine est en crue, et cela se voit! L’Euro 2016 démarre, et l’équipe de France va y faire des merveilles. Mais la surprise du mois provient du Royaume-Uni, où le #Brexit s’impose avec une confortable avance.

Juillet

De grandes figures nous quittent: Elie Wiesel, Michel Rocard. L’équipe de France s’impose face à celle d’Allemagne en demi-finale de l’Euro 2016. Mais le 14 juillet, un terroriste d’origine tunisienne lance un poids-lourd sur la promenade des Anglais, et fauche plus de 80 personnes. Le même weekend, une tentative de putsch en Turquie mène à une répression d’une envergure rarement vue. Un autre attentat se produit à Saint-Etienne-du-Rouvray, où un prêtre est égorgé par deux islamistes radicaux.
euro 2016 tf1
Août

Décidément, les athlètes français brillent aux Jeux Olympiques de Rio. Le burkini fait l’objet de débats insensés autour de son interdiction. Et à la fin du mois, Emmanuel Macron quitte le gouvernement, pour se déclarer, quelques semaines plus tard, candidat à l’élection présidentielle de 2017.

Septembre

Alors qu’une tentative d’attentat en plein Paris, vers Notre-Dame, est miraculeusement déjouée, la Corée du Nord décide de procéder à un essai nucléaire. Shimon Peres, Haim Sitruk, tirent leur dernière révérence. Une fusée Falcon explose sur son pas de tir, privant Facebook d’un satellite qui devait contribuer au déploiement de son offre d’accès à Internet.

Octobre

Pas grand chose à signaler, ce mois-ci. A Calais, les forces de l’ordre font évacuer la Jungle.

Novembre

Un peu partout, le paysage politique se recompose. Donald Trump s’impose dans la présidentielle américaine. François Fillon remporte la primaire des Républicains, devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, largement défaits. Et Emmanuel Macron se déclare candidat pour 2017.
candidature-macron
Décembre

Coup de théâtre: François Hollande renonce à se présenter aux élections présidentielles de 2017. Christine Lagarde est reconnue coupable de négligences dans l’arbitrage Tapie-Crédit Lyonnais. Et sur le front des maccabées, Fidel Castro, George Michael et John Glenn font bonne figure.
superdupont

Enfin, au Proche-Orient, l’armée syrienne reprend les bastions de la rébellion, avec l’appui de forces russes: Vladimir Poutine a le sourire…

Ils ont brillé en 2016

Qu’il me soit permis d’adresser un bravo à Audrey Kabla et Alexandre Steiner qui sortent tous les deux un nouvel opuscule dans la série des livres « … expliqués à mon boss« , la première sur La marque et le luxe, le second sur Les start-up en collaboration avec Matthieu Vetter. Félicitations à François Fillon qui a réussi un comeback de dernière minute, à Donald trump qui a bien arnaqué tous ses électeurs et nous prépare un mandat des plus rétrogrades. Bravo à François Hollande qui montre à tous les présidents sortants qu’ils ne sont pas obligés de se représenter. Et mention spéciale à Bob Dylan, premier chanteur récompensé par un prix Nobel…

Un grand bravo enfin à Be Angels, déclarée Great Place To Work en 2016, dans la catégorie des sociétés de moins de 50 salariés!

Ils nous ont quittés en 2016

2016 est une année riche … en décès de célébrités. Il y en a pour tous les goûts: cinéma (Michel Galabru, Gene Wilder, Carrie Fischer), chanson (Léonard Cohen, David Bowie, Michel Delpech, Prince, George Michael), politique (Rocard), politique internationale (Fidel Castro, Shimon Peres), littérature (Umberto Eco), sport (Johan Cruyff, Mohamed Ali) ou monde juif (Elie Wiesel, Joseph Sitruk).

2016 est-elle une année particulière à cet égard? Je ne le pense pas. La société du spectacle dans laquelle nous évoluons depuis quelques décennies propulse sur la scène publique bien plus de célébrités que par le passé. Le nombre de célébrités qui décèdent chaque année est donc appelé à croître progressivement.

Note: retrouvez ici les rétrospectives 2012, 20132014 et 2015.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?