Du coup…

Parmi les expressions et les termes les plus méprisables de l’époque actuelle, « du coup » occupe une place respectable. Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que cette formule ne vienne heurter mes fragiles oreilles.

Du coup, je me suis dit qu’il fallait que j’écrive dessus. Du coup, vous êtes en train de lire l’article en question. Du coup, ça vous fait mal aux yeux, et aux oreilles aussi. Du coup, vous vous demandez pourquoi vous lisez un article aussi mal écrit. Du coup, j’en prends pour mon grade. Du coup, vous risquez de vous désabonner. Du coup, je comprends que je n’aurais jamais dû écrire cet article. Du coup, je m’en mords les doigts. Et du coup, j’en veux encore plus à du coup.

Alors qu’il aurait été beaucoup plus simple d’employer des expressions similaires, mais beaucoup plus élégantes. Le texte aurait alors pu prendre cette forme.

Parmi les expressions et les termes les plus méprisables de l’époque actuelle, « du coup » occupe une place respectable. Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que cette formule ne vienne heurter mes fragiles oreilles.

C’est pourquoi je me suis dit qu’il fallait que j’écrive à ce sujet. En conséquence de quoi, vous êtes en train de lire l’article en question. Bien sûr, cela vous fait mal aux yeux, ainsi qu’aux oreilles. Pour cette raison, vous vous demandez pourquoi vous lisez un article aussi mal écrit, et qui se répète. Et par voie de conséquence j’en prends pour mon grade. Raison pour laquelle, également, vous risquez de vous désabonner. Incidemment, je comprends que je n’aurais jamais dû écrire un tel article. Ainsi, je m’en mords les doigts, et en veux encore plus à cette expression pourrie.

Toujours dans le coup ?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?