Les 30 ans du web

Le web a 30 ans. Mais attention, l’internet est un peu plus vieux. C’est bizarre comme les gens – ceux qui n’ont pas mis les mains dans de la techno, en gros – confondent les deux. L’internet, c’est le sous-jacent, le socle sur lequel se sont construits divers protocoles de communication. On pouvait aller sur internet avant même que le web – le world wide web plus exactement – n’existe: newsgroup, mail, protocoles d’échanges de fichier, tout cela existait déjà au milieu des années 80. Mais il est vrai que c’était réservé à une population d’initiés, d’individus qui pouvaient en avoir besoin, dans le cadre de leurs études ou de leur travail de recherche.

Tout a basculé ensuite avec la diffusion de navigateurs, Mosaic, Internet explorer, Netscape, et bien sur Google Chrome. Nos contemporains accèdent à l’internet par le web. Ils naviguent, de page en page. D’un point de vue sémantique, on peut se poser d’ailleurs la question de savoir si les applications mobiles relèvent du web ou de l’internet. Un site comme Facebook.com est bien un site web, mais que dire de l’application mobile Facebook? Ce n’est pas une version mobile du site, mais une application spécifique, qui utilise l’internet pour faire circuler des données.

Les gens – décidément, ils sont partout, ces gens – aiment marquer des anniversaires. Celui du web est plutôt facile à dater. Mais que dire de la date de création du web mobile? Existe-t-elle vraiment? Y a-t-il un acte fondateur du web mobile? Car la véritable révolution, celle qui fait que nos contemporains passent leur vie rivés à un écran, c’est avant tout celle de l’internet mobile…

Bon anniversaire.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “Les 30 ans du web”

  1. Bonne idée de rappeler cet anniversaire.
    J’ai utilisé Internet avant 89 (vers 82). C’était sacrément compliqué (une histoire de protocoles). Le web a démarré l’Internet moderne et ses applications.
    89, c’est aussi le mur de Berlin. La combinaison des deux a été probablement une révolution. Aux USA, on a pensé un moment que le monde allait se transformer radicalement. On appelait cela alors la « nouvelle économie ». On disait qu’il n’y aurait plus de crises et que la croissance mondiale ne tomberait jamais au dessous de 4%.
    Quant au web mobile, j’imagine que ce doit être lié aux smartphones : dès que le mobile est devenu un ordinateur, il a dû importer les fonctions de l’ordinateur. Les applications, d’ailleurs, me semblent être apparues avec le smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*