Jean-Pierre Henry

Polytechnicien entré à l’école une vingtaine d’années avant moi, Jean-Pierre Henry n’a pas eu une carrière médiatique. Il fait partie, comme moi, du ventre mou des X qui d’entreprise en entreprise, tentent de faire progresser le niveau ambiant et d’apporter des solutions intelligentes à des problèmes que les collègues ne savent pas – ou ne veulent pas – résoudre.

C’est en 2010 que j’ai fait sa connaissance. À l’époque, j’organisai avec Yann Gourvennec les fameuses conférences Media Aces sur les usages professionnels des réseaux sociaux. Jean-Pierre était devenu webmaster – il disait webmestre – du site de La Jaune et la Rouge, et se demandait comment on pouvait développer la notoriété de cette version électronique de la revue des anciens.

Le mail d’où tout est parti

À l’époque, le site fonctionnait sous TYPO 3, un CMS dont j’avais pu observer la complexité durant mes dernières années chez Dassault Systèmes. Nous organisâmes donc un premier déjeuner, où je lui suggérais de changer de CMS, de passer sous WordPress ou Drupal, et de revoir complètement sa charte graphique. Le site avait un look antédiluvien, avec son menu déroulant à 4 niveaux, une véritable abomination à mes yeux (vous pouvez accéder à son archive ici). Jean-Pierre était prêt à se lancer dans ce projet, mais me demandait de l’aide, une aide que pouvait lui apporter l’agence que je dirigeais alors.

Et c’est ainsi que prit corps une collaboration qui dura jusqu’en 2016, lorsque le délégué général de l’AX nous reprocha des bugs persistants sur le site du bal de l’X et considéra que nous ne remplissions pas notre rôle. Jean-Pierre décida que Drupal était le mieux adapté, alors que j’aurais évidemment préféré WordPress. Il décida aussi que nous nous chargerions essentiellement du design du site, d’éventuelles refontes, pas de sa mise en oeuvre. Yann Feige, Marie Gauffre et Florian Herbez prirent notamment une part active à cette collaboration. Nous avions notamment poussé à ce que l’identité graphique du site soit plus aérée et plus proche de l’identité de la version papier. Plus tard, Jean-Pierre nous mettra le pied à l’étrier pour la refonte du site du Bal de l’X. Quelques années encore plus tard, avec une nouvelle équipe éditoriale, le site de la JR allait prendre une nouvelle forme et de nouvelles couleurs, tout en passant enfin sur WordPress. Jean-Pierre était encore derrière ces transformations, mais en mode plus mineur.

Je revois encore Jean-Pierre s’installer dans la petite salle du fond, dans nos bureaux rue de la Bellefeuille, avec sa sacoche en cuir, qui datait probablement de ses années d’étude, avec quelques copies d’écran dont il voulait discuter le design avec l’équipe. Sa voix, reconnaissable entre toutes, résonne encore à mes oreilles, pour me parler de l’eJR…

La Jaune et la Rouge lui rend également un bref et amical hommage.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?