L’AX : Cotiser, Voter, S’engager. Episode 3 : S’engager

Ma/Mon Cher(e) Camarade,

Après avoir cotisé, tu as probablement déjà voté.

Une illustration de plus de mon dévouement à « la cause ». je rédige ce billet – que dis-je, ce manifeste – alors que je sais parfaitement que la quasi totalité de mes lecteurs auront déjà voté – et m’auront d’ailleurs probablement fait l’amitié de m’inclure dans la liste de ceux qui ont reçu leurs suffrages, non que je sois présomptueux, mais tout simplement parce que ce sont / vous êtes mes lecteurs.

Mais je m’étais engagé, dès le début, dans ce tryptique, ce n’est pas pour abandonner si près du but. Allons-y- donc
Cher lecteur, je ne te ferai pas l’injure de recopier ici ma lettre de motivation. Je ne t’assommerai pas non plus avec mon programme. Un membre du conseil d’administration n’a pas de programme. ou plutôt si, il a un programme. Et ce programme se réduit à trois mots : Soutenir l’AX

Et pour cela je m’engagerai, ou, plutôt, je poursuivrai mon engagement de 35 ans – oui, je sais, ça ne nous rajeunit pas – au service de l’Ecole et de la communauté polytechnicienne

Tableau de Edmond Louis Dupain, réalisé à l’occasion du centenaire de l’École polytechnique et visible à l’X

Pourquoi cet engagement ? parce que j’aime profondément cette école où je suis entré avec ce que d’aucuns qualifieraient d’une chance incroyable – et pas mal de travail quand même – et dont j’ai réussi à sortir avec une chance tout aussi incroyable – et avec nettement moins de travail, ceci expliquant probablement cela, et qui a pour moi trois qualités fondamentales

  • la contribution à l’intérêt général. la fameuse poule aux oeufs d’or
  • la camaraderie
  • la transmission de valeurs, toutes issues de la démarche scientifique, qui instaure l’idée de la primauté de la preuve sur le préjugé

Je me dois ici d’inclure une mention spéciale aux non-X (les B bachelors, D docteurs, G graduate, M masters) : l’an dernier, je vous avais écrit, à chacun, personnellement. Cette année, je n’en ai pas eu le « droit » – traduction : poly.org avait peu apprécié le spam de l’an dernier. Je n’ai donc d’autre moyen de t’atteindre que ton attachement à l’Ecole et à son réseau qui t’a conduit jusqu’ici. Tout ce que tu y lis s’applique de manière indifférenciée à tous les anciens 🙂

C’est bien bô, cet engagement, mais à l’intérieur d’un conseil d’administration, ça veut dire quoi, concrètement ? « Très concrètement », comme le disent nos hommes et femmes politiques lorsqu’il n’ont rien de concret à proposer, cela veut dire : contribuer à rendre l’AX plus forte.Et c’est ce que je me propose de faire au conseil. Je demanderai à participer activement à la réflexion à engager sur le thème : l’AX ne regroupe plus que 30% des anciens. C’est mieux que la plupart des autres associations, mais ça n’est ni suffisant, ni satisfaisant. Comment modifier le business model de l’AX de façon à faire revenir la majeure partie de 26 000 « brebis égarées » tout en préservant ce qui fait sa différence, et qui coûte : le bureau des carrières, la Jaune et la Rouje, et surtout la Caisse de Secours ?

C’est une thématique qui me tient à cœur depuis de nombreuses années (j’ai publié mon premier papier sur le sujet en 2013). Cela me semble le sujet central, car une AX forte :

  • contribue à renforcer et maintenir la camaraderie
  • a un pouvoir d’influence accru au profit de l’Ecole

Les organisations s’adaptent et se transforment de manière continue, en tâche de fond. Contribuent à cette transformation de multiples acteurs, chacun apportant sa pierre – plus ou moins grande, en général d’ailleurs un tout petit caillou, voire un grain de poussière. Permets-moi, ami lecteur, de te donner un exemple : l’évolution du GU des Xettes .- tu peux également trouver l’article ici. Une évolution pas à pas, en mal d’abord, puis en bien, récemment. La dernière étape de cette évolution étant, si j’ai bien compris, le pantalon dont les 2021 seront dotées. Mon article est paru en 2013, à l’époque le binet Missettes existait déjà depuis plusieurs années. Depuis, Nous/Elles/ils ont été nombreux à se pencher sur le sujet (élèves, encadrement, direction…). Et il a fallu 8 ans…

Une petite pierre. C’est ce que je serai au sein du conseil d’administration de l’AX, si vous me faites l’honneur de m’élire.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?