iPad vs. paper: la tablette peut-elle remplacer le papier?

L’un des grands mythes fondateurs de l’informatique individuelle ou professionnelle, c’est celui du bureau sans papier. Le nom même de bureau (desktop) associé au contenu de l’écran reflète l’idéal qui motivait alors les ingénieurs qui concevaient les premières interfaces graphiques: ces ordinateurs individuels, connectés en réseau, allaient rendre le papier inutile. Rapports, procédures, notes, tout serait informatisé, et transmis de manière électronique.


On est loin de la réalisation de ce mythe. Le papier n’a toujours pas disparu de nos maisons, de nos bureaux. Il s’en entasse toujours plus chaque jour. Certains ont bien essayé de numériser leur vie jusqu’à l’extrême: photos, factures, bulletins scolaires, déclarations d’impôts, etc. Mais à chaque fois, un document nous rattrape et vient nous prouver que la vie sans papier n’est pas encore arrivée.

La tablette – et plus précisément l’iPad – aurait pu être le vecteur de cette transformation, de cette révolution du « sans-papier ». La courte séquence vidéo qui suit nous rappelle ô combien le papier reste essentiel dans nos sociétés occidentales (au Japon, cependant, on n’aurait sans doute pas pu imaginer une telle fin…)

 

 

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?