Hommage à la grenade

Connaissez-vous la grenade? Ce fruit remarquable, qui pousse sur le grenadier, et dont les grains rouges, lorqu’ils sont mûrs, laissent dans la bouche un goût d’une rare suaveté?

La grenade est le fruit du grenadier, un arbre de taille plutôt petite et malingre, qui pousse dans les pays chauds du pourtour méditerranéen, en Irak et en Iran. La grenade se consomme en grains, après un épluchage minutieux, pour éliminer les parois qui séparent les compartiments à grains, ou en jus, une fois le fruit pressé avec un presse-orange. Ce jus a l’apparence du sang, et servit d’intrigue à un remarquable film, Meurtre dans un jardin anglais. Attention à ne pas le confondre avec la grenadine, ce sirop industriel (type Teisseire), ne contient pratiquement plus de grenade…

Bourrée d’antioxydants et d’anti inflammatoires, la grenade aurait des vertus pour lutter contre le cancer de la prostate. C’est donc un fruit dont je conseille la consommation à tous mes amis de sexe masculin.

Enfin, une tradition juive voudrait que le nombre de grains d’une grenade soit égal au nombre des commandemements (Mitsvot), soit 613. Je dois hélas contredire cette belle légende, après avoir compté les grains de deux jolies grenades consommées ce week-end, l’une à 543 grains, l’autre comptant un peu plus de 300 grains.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?