Scoop : un journaliste de Libé aurait découvert qu’Orange est une ville française

Ils sont forts, chez Libé. Il y a deux jours, en effet, les lecteurs de ce grand quotidien national, né pendant la Seconde guerre mondiale, avaient pu découvrir cette étrange carte d’Israël, où la localité de Bezek (orthographe approximative de Bezeq) était apparue, dans un article intitulé « en Israël, la peur au coin de la rue« , et relatant un attentat perpétré par un salarié de Bezek (ou Bezeq, on ne sait plus)…

carte bezeq israel

Une simple recherche sur Internet aurait permis à notre journaliste débutant (?) de remarquer que Bezeq, et non Bezek, est l’opérateur de télécommunications numéro en Israël. L’équivalent de Deutsche Telekom en Allemagne, ou BT au Royaume-Uni.

Bezeq

Il est fort probable que dans les prochains jours, ce même journaliste de Libé, ou un autre, découvrira qu’Orange, loin d’être l’opérateur télécom numéro en France, n’est en fait qu’une localité du sud de la France, comme en atteste cette carte que je lui prête gracieusement (source : Wikipedia). En cas de vague de suicides, d’attentat ou de tout autre événement inquiétant, notre apprenti journaliste pourra facilement se rendre en train dans cette pittoresque ville du Vaucluse.

Orange en France

Il est clair, enfin, qu’avec un tel niveau de culture générale, de connaissance fine de la géographie et de l’économie israélienne, et de rapidité de mise à jour (6 heures environ pour remplacer la carte défectueuse, vive le digital), ce quotidien est désormais le mieux placé pour couvrir de manière exhaustive et impartiale les tragiques événements qui se déroulent depuis quelques semaines.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?