Canon PowerShot S5IS – Premiers tests

Ca y est, j’ai reçu mon cadeau de Noel, un PowerShot S5IS! Un vrai petit bijou, je n’avais pas autant "kiffé" un appareil photo depuis mon vieux Minolta 300SI. Mon PowerShot A610 précédent reste un modèle de compacité, mais son zoom trop faible empêche toute utilisation plus poussée. Déballage, insertion des piles et de la carte SD – dans le même emplacement, je ne vois pas pourquoi certains trouvent cela gênant – mise en route, et premiers clichés. Un vrai plaisir.

Voici mes premiers retours.

Les plus:

  • zoom rapide et assez discret (tant en taille qu’au niveau sonorité)
  • fonctionnalité one-touch video (un gros bouton rouge), qui ne nécessite pas de jouer avec le sélecteur de mode
  • l’écran pivotant (comme sur le A610), d’une qualité époustouflante
  • le logiciel, identique sur tous les modèles de PowerShot, ce qui fait que je ne suis pas trop dépaysé par rapport à mon ancien A610. C’est la meilleure IHM d’appareil numérique que je connaisse.
  • la sauvegarde du format d’enregistrement entre les différents modes

Les moins:

  • le bouton on/off, intégré dans le bouton capture/display: ce n’est pas pratique (cf point suivant)
  • le cache de l’objectif: je savais que c’était la faiblesse de cet appareil, je n’ai pas été déçu: il saute dès qu’on met en marche l’appareil en mode capture

A suivre, des tests plus poussés, notamment quelques photos sur le Hermon la semaine prochaine et quelques "night shots" depuis la tour Azrieli si le temps le permet.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?