Stan Lee

Le monde des super-héros est en deuil. Stan Lee, scénariste de bandes dessinées des super-héros Marvel, s’est éteint.

De son vrai nom Stanley Lieber, issu d’une famille juive new-yorkaise – et oui, les super héros sont des avatars du monde juif, eux aussi: Superman est la créature de Jerry Siegel et Joe Schuster, juifs également ! – Stan Lee était, avec son acolyte le dessinateur Jack Kirby (disparu bien plus tôt), l’un des artisans derrière le succès des super-héros les plus connus: Spiderman, les X-Men, les Avengers (autrefois nommés les Vengeurs dans les magazine Strane et Spécial Strange), Hulk, Iron-Man, etc.

Du temps de ma jeunesse, il y a une quarantaine d’années, le succès de ces bandes dessinées était restreint à quelques millions d’ados en mal de succès. On se délectait chaque mois des aventures de ces super-héros aux musculatures généreuses. Aujourd’hui, ces mêmes personnages sont devenus les personnages clefs de films devenus des sortes de séries longue-durée. Le succès a mis du temps à poindre, et Stan Lee aura connu la réussite après avoir connu la crise et le déclin des années 90, une époque où la technologie ne permettait pas encore de réaliser les effets spéciaux qui assurent les succès des films Marvel actuels.

Stan Lee faisait une apparition dans la plupart des films Marvel (un cameo). On se l’imagine donc toujours en petit vieillard moustachu. A quoi ressemblait-il dans sa jeunesse? Sans doute à un de ses personnages, anonymes parmi les anonymes tant qu’ils ne revêtent pas le survêtement de leurs exploits.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Découvrez d'autres articles sur ce thème...

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*