Oriana Falacci

La journaliste et essayiste italienne Oriana Falacci est décédée vendredi dernier. Résistante dans sa jeunesse, journaliste de talent redoutée pour ses interviews, elle avait gagné une certaine célébrité depuis les événements du 11 septembre, après une série d’articles et de pamphlets violemment anti-islamistes. Ainsi son ouvrage, la Rage et l’Orgeuil, très largement islamophobe. Une dérive quasi xenophobe, qui rend assez surprenant son décès la semaine même où le pape est critiqué pour avoir tenu des propos durs envers l’islam.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?