Le pari des paris en ligne

Qui n’a jamais parié sur le résultat d’un match de coupe du monde? Qui n’a jamais mis au point un fichier Excel ou un petit site juste pour permettre à ses collègues de parier sur les résultats des différentes équipes, afin de déterminer le meilleur pronostiqueur?

A l’occasion de la coupe du monde 2010, je me suis amusé à pronostiquer – mais sans parier, hélas – sur les résultats des deux premiers matches: j’avais vu juste, mon profil Facebook ou ma TL Twitter peuvent en témoigner…

prono-foot-2010

Et pourtant, les sites de paris en ligne viennent d’ouvrir…

Gros ramdam, d’ailleurs, autour de ces sites. Qu’il s’agisse de SaJoo, EuroSportBET, BetClic, ou même sur PMU.fr qui sort du classique couplé-tiercé-quarté-quinté, la guerre des sites de paris en ligne bat son plein depuis le décret paru le 8 juin dernier, et qui, au passage, a créé un organisme au nom poétique, l’ARJEL (qui étrangement dispose d’un pré-site: pourquoi ne pas rediriger directement?).

La débauche d’argent autour du lancement de ces plateformes de jeu – pubs télé, affichage, couverture radio – me rappelle l’ouverture des annuaires à la concurrence. A voir les clips défiler à chaque pause publicitaire durant les mi-temps des derniers matches me fait penser au défilé des 118000, 118218, 118818, 118811 etc.

La diversité actuelle finira-t-elle dans une consolidation finale comme pour les opérateurs des annuaires? Les paris sont ouverts…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?