Luxe Radio

Parmi tout ce qu’Internet a rendu possible, il est un usage qui peut paraître anecdotique, alors qu’il est, pour moi, essentiel: la possibilité d’écouter les radios diffusées aux quatre coins du monde. La diffusion des flux audio en streaming permet en effet d’écouter les chaînes de radio française depuis presque n’importe où (et de découvrir que Radio France est de nouveau en grève..), ainsi que d’écouter les chaînes de radio diffusées depuis l’étranger, assis dans son salon parisien. C’est un raffinement dont je ne me lasse pas.

En termes d’architecture, c’est un peu la même chose qu’avec la télévision, à un détail près. Pour regarder les chaînes de télévision étrangères, il faut soit disposer d’un abonnement télé par satellite, soit s’abonner à un bouquet spécialisé selon l’opérateur auquel on fait appel. Alors que pour écouter la radio, il n’y a, a priori, pas de frein. Les radios diffusent d’elles-mêmes, sur leur site Internet, via des applications spécialement dédiées, ou au travers d’applications comme Radioline.

À chaque fois ou presque que je me rends à l’étranger, j’essaie décrouter quelques stations locales, de repérer celles qui diffusent un son que j’apprécie, et de les retrouver à mon retour. C’est ainsi que je peux écouter les stations israéliennes Galei Tsahal et Galgalatz (diffusées via l’application Radio G), RMC Due (qu’on peut capter sur la côte d’azur) ou Spectrum FM (diffusée dans la région de Malaga).

De passage à Casablanca, j’ai découvert une station marocaine, Luxe Radio, que je me sis empressé d’ajouter à mes favoris (en téléchargeant l’application). Elle diffuse un style de musique dont j’ai découvert qu’on a qualifie de « lounge« . Il s’agit, essentiellement, de reprises de tubes des trente dernières années, interprétées sur des rythmes plutôt lents, ce qui en modifie complètement la texture. En plus des contenus musicaux, Luxe Radio se targe de diffuser des débats d’assez bonne facture, qui méritent qu’on s’y intéresse, et témoignent d’une vie intellectuelle plus intense que celle dont font preuve d’autres stations FM.

Je vous invite à l’écouter. Elle montre assez joliment qu’en matière de diffusion radiophonique, on peut se distinguer de la masse, par des contenus de qualité et un volume de publicité restreint.

Luxe Radio vaut le détour.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?