Kylian Mbappe et le paradoxe des files d’attente

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je suis content que Kylian Mbappe reste au PSG. Je dois convenir que l’idée de le voir partir à la fin de la saison me tracassait sérieusement : je suis rarement venu le voir jouer au Parc des Princes, et l’annonce de son prochain départ me rendait triste… Triste de ne pas être allé plus souvent au Parc, pour voir ce jouer d’exception batifoler dans les défenses adverses.

Bien sûr, l’annonce de son « non-transfert » fait couler beaucoup d’encre, dans la presse hexagonale tout comme dans la presse espagnole, et notamment au sujet des sommes astronomiques évoquées pour le faire rester. On parle de 300 millions d’euros de primer de non-transfert – un comble ! – et d’un peu moins de 100 millions d’euros de salaire par saison. Ça laisse songeur… À lui seul, Mbappe représentera, chaque année, le budget de plusieurs clubs de Ligue 1.

Kylian Mbappe ne serait-il, finalement, motivé que par l’argent ?

Je ne le crois pas.

Voyez-vous, beaucoup d’amateurs de football voyaient bien le jeune prodige du foot français faire un passage au Real de Madrid. Ce grand club, au parcours impressionnant, a réussi à se tirer de plusieurs mauvais pas, cette saison, et fait presque figure de favori pour la prochaine finale qui l’opposera à Liverpool, samedi prochain, au Stade de France. Armé du renard des surfaces, Karim Benzema, le Real a toutes les chances de remporter une nouvelle fois ce titre. Alors que PSG cette saison, comme les toutes les dernières saisons, a eu un parcours décevant – à l’exception de la saugrenue année 2020.

Qui dit mieux ?

Beaucoup se disent que Mbappe, s’il veut réellement rentrer dans la légende, devrait rejoindre un club comme le Real. Il y trouverait le cadre qui sied aux parcours légendaires, de ceux qui mènent en finale de Ligue des Champions. Il y retrouverait Benzema, avec qui il s’entend à merveille, en équipe de France. Il y gagnerait peut-être son premier ballon d’or.

Bref, pour les partisans du transfert, Mbappe a tout à gagner, et rien à perdre.

Mais je ne fais pas partie de ces gens là.

Moi, je fais partie de ceux qui, quand ils se font doubler par la file de gauche dans les embouteillages, restent sagement sur la même file, en attendant que la roue tourne. Tout comme dans ls supermarchés : c’est ce que nous pourrions appeler le paradoxe des files d’attente. On a toujours l’impression d’être dans la moins rapide, alors que c’est faux, et qu’il n’y a pas de file d’attente plus rapide.

Et je suis certain que Kylian Mbappe est de cette trempe là.

Peut-être que le Real a toutes ses chances, cette année. Mais à la fin de la saison, ls compteurs seront remis à zéro, et le PSG repartira avec autant de chances de triompher.

Et puis, soyons réaliste : Mbappe s’entend peut-être bien avec Benzema, mais ce dernier est son aîné de dix ans au moins, et partira bien à la retraite un jour ou l’autre. Et ce jour là, Mbappe se retrouvera seul, sans son copain. Pire, il pourrait même se retrouver associé à un autre buteur, moins talentueux, ou pire, plus présomptueux, voulant briller plus fort que l’étoile Kylian.

Vous imaginez la déception ? Quitter Paris pour se retrouver coincé avec une bande de coéquipiers pas sympathiques ?

Alors qu’à Paris, Kylian Mbappe, non seulement a toutes ses chances, mais en plus, joue avec de vrais amis.

Bande d potes, 21ème siècle. Source : Wikipedia Commons

Il peut se taper des barres avec Neymar, faire du jet-ski avec Messi, et même manger des glaces avec Navas. Il bénéficie, avec cette bande de potes à toute épreuve, du cadre idéal pour s’épanouir. ET le départ annoncé de Leonardo lui fournit toutes les billes pour imposer sa vision du jeu.

Kylian Mbappe est un grand joueur, peut-être le plus grande de tous les temps.

Et le PSG le meilleur club pour qu’il puisse l’exprimer.

Les dirigeants du club l’ont enfin compris.

Il est temps que les autres joueurs le comprennent aussi…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?