HADOPI: HAlte à la Démagogie Ostentatoire de Politiciens Ignorants?

L’Hebdo Cinema de Canal+ a réussi un joli coup, en interrogeant certains de nos députés les plus en médiatiques (Maxime Gremetz, Arnaud Montebourg, Claude Guoasguen, Claude Bartolone, Roger Karoutchi, Patrick Ollier, Georges Tron), toutes tendances confondues, sur le texte de loi voté la semaine dernière, la fameuse loi HADOPI (ne pas confondre avec Adobe, pour ceux qui prononcent le nom de l’éditeur à l’anglaise…).

Bien entendu, la question posée par le (ou la) journaliste – Qu’est ce qui est plus grave, le P2P ou Bittorrent – était une question piège, destinée à déstabiliser les interlocuteurs, visiblement mal préparés pour certains à des questions d’une certaine technicité: Bittorrent est un outil de la famille des P2P.

Que remarque-t-on? Que si certains députés revendiquent leur méconnaissance des technologies et des usages prohibés par la loi, certains sont quand même des rois de la pirouette, voire de la démagogie à deux balles.

  • Arnaud Montebourg, hautain, "qui arrive de Washington", excusez-le. Non, franchement, on ne voit pas pourquoi arriver de Washington empêche de répondre juste à ce type de question, surtout quand on revendique une certaine proximité avec la jeunesse de ce pays.
  • Claude Bartolone, qui ne sait pas répondre, et qui répond donc à côté, mais avec le sourire et dans la bonne humeur.
  • Et surtout, le sémillant – truculent? – Roger Karoutchi qui ne sachant pas plus répondre que les autres, charge la barque des petits copains – "un c’est pas moi c’est eux" tout en finesse…

Il est cependant surprenant de constater le niveau d’ignorance de ces figures phares de la sphère politique française, vis à vis de terminologies ou de technologies connues et/ou maitrisées par la majeure partie de la jeunesse française. C’est un peu comme si, à l’époque de la prohibition, les sénateurs américains avaient eu à se prononcer sur l’alcool, sans connaître la différence entre le whisky et le Bourbon… Mais entre télécharger et boire un verre, on sait déjà où vont les préférences de nos représentants: l’Assemblée Nationale dispose d’une buvette, a-t-elle le WiFi?…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?