Connaissez-vous l’Université franco-allemande ?

Toujours à l’affût des trésors cachés du monde de l’éducation, je vous propose de découvrir l’UFA – l’Université franco-allemande. Sous cette désignation se cache un réseau de près de 200 établissements, qui proposent des cursus binationaux ou trinationaux, et d’où sortent en moyenne chaque année environ 1000 étudiants. En gros, c’est un bon plan pour obtenir deux diplômes sans pour cela devoir doubler la longueur de ses études. Pas mal, non ?


Installée dans les magnifiques locaux de la Villa Europa à Sarrebruck, l’UFA joue un rôle d’expert dans les relations universitaires franco-allemandes, et a pour mission de renforcer la coopération entre ces deux pays, dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Créée en 1997, l’UFA comprend ainsi un réseau de 186 établissements, qui proposent des doubles cursus entre France et Allemagne (accord de Weimar). L’X en fait d’ailleurs partie, en partenariat avec la Technische Universität Berlin, sur un programme de Masters en physique.

J’ai découvert l’Université franco-allemande très récemment, au hasard de mes pérégrinations pour aller parler de communication et de numérique. J’avoue avoir été subjugué par le dynamisme des personnes rencontrées, et la très large couverture de ce qui a été mis en place en vingt ans. L’ouverture au monde fait partie des enjeux du monde de l’éducation, les doubles cursus sont une manière d’y répondre. La variété des domaines d’enseignement proposés – à part la médecine, tout y est ! – devrait répondre aux demandes d’un large public d’étudiants. Hélas, combien parmi ceux-ci, sont au fait des possibilités offertes par ce type de programme ?

Enfin, pour celles et ceux qui seraient intéressés par ce type de démarche, mais ne seraient pas germanophones, il semble que des partenariats similaires existent ou sont en projet avec d’autres pays, comme l’Italie, l’Espagne (en projet) ou la Russie. Je n’ai malheureusement pas réussi à trouver une liste exhaustive des programmes de coopération mis en place sur le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. À bon entendeur…

Sharing is caring!