Comment perdre du poids?

La saison estivale a déjà commencé, et certain(e)s s’inquiètent déjà des excédents alimentaires accumulés pendant l’année passée, et qui laissera de grosses empreintes sur le sable à l’endroit où on s’était assis(e). Le moment du perdre du poids est donc arrivé, et s’il n’y a pas de recette miracle, il y a déjà un truc à faire pour limiter a surcharge pondérale: fermer la bouche.
a-mouth-with-red-lips-zipped-shut
Accessoirement, vous pouvez aller consulter un nutritionniste, cela ne fait pas de mal. Et si jamais vous n’en avez pas un à portée de main, voici quelques conseils pour perdre du poids en quelques semaines.

  1. La première chose à faire, c’est d’apprendre à vous peser. La règle, en la matière, c’est de se peser régulièrement au même moment de la journée, idéalement après la toilette du matin, dans la tenue la plus légère possible. Cela permet de mesurer les écarts sans pâtir des effets de bord de la tenue vestimentaire, du repas du midi et de tout ce qui pourrait gêner une mesure efficace et utile.
  2. Pour suivre l’évolution de votre courbe de poids, il vous faut un pèse-personne. Les balances à la mode sont, actuellement, dites « balances connectées »: elles valent un peu plus cher qu’une balance normale, mais permettent de collecter vos mesures de poids et de les visualiser sur un SmartPhone. Chez moi, c’est une Withings WS 30 acquise il y a 3 ans, qui peut reconnaître (plus ou moins bien) les membres de la famille (les confusions ne sont pas rares, hélas). Si vous préférez un pèse-personne à l’ancienne avec un calepin et un crayon, ça reste possible. tefal-pp1200-premio-pese-personnePas très sexy le pèse-personne, non?
  3. Selon vos caractéristiques personnelles, il faudra limiter la consommation de certains aliments. Pour moi – mais cela peut différer chez vous – c’est l’arrêt des sucres lents qui m’a fait chuter de 10kgs. J’ai donc arrêté de consommer riz, pâtes, pizzas, pain, pommes de terre et féculents (fèves, faillots, etc.). A l’inverse, je me suis focalisé sur les légumineuses (lentilles, petits-pois et même pois-chiches) sans incidence sur la prise de poids. Les fruits, le poisson, la viande (grillée et non en sauce) sont parfaitement acceptables.
  4. Il faut limiter la consommation d’alcool. Un verre de temps à autre, passe encore. Mais un verre par jour: hors de question, et ce, quel que soit l’alcool: bière, vin, boukha, etc.
  5. Il faut accepter d’avoir faim. N’imaginez-pas que vous allez perdre du poids sans avoir faim, cela fait partie du décor. En perdant du poids, vous allez habituer votre corps à consommer moins. Pourtant, celui-ci s’attend à recevoir ses doses régulières de nutriment: il va falloir l’éduquer. Ne vous en faites pas, ce sentiment désagréable finit par s’estomper. Et on n’en mange qu’avec plus d’appétit.
  6. J’ai un avis très mitigé sur la pratique du sport. Pratiquer un sport n’a à mon avis aucune incidence sur la perte du poids. Cela vous fait consommer des calories, certes, mais partant de ce principe, on a tendance à consommer plus en se disant que ce n’est pas grave, et qu’on éliminera cela à la course ou au match suivant. Mauvais calcul, je n’ai jamais pesé aussi lourd qu’à l’époque où je me gavais de sucres lents pour courir des semi-marathons. Et si vous voyez des sportifs de haut niveau sans un gramme de graisse, dites-vous qu’ils suivent un régime très spécial, la plupart du temps, spécialement conçu pour leur sport spécifique.
  7. Enfin, une fois arrivés au poids souhaité, il faut revenir à un régime équilibré – on n’arrête pas impunément certains aliments. Revenez donc à une alimentation équilibrée en apprenant à doser et à ne pas faire d’excès.

Voilà, ces quelques conseils pour perdre du poids n’engagent que moi, et je suis certain que le premier nutritionniste qui passera sur ce site les considèrera comme ridicules ou partiels. Mais pour moi, ils ont bien fonctionné, puisque j’ai perdu une dizaine de kilos en deux mois à peine (ce qui a eu un impact non négligeable sur la garde robe, au passage). Et même si j’ai tendance à relâcher l’effort ces derniers temps, je connais la piste à suivre pour revenir sur de bonnes bases…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?