Ce blog a 12 ans

Ce blog a douze ans, et voici comme chaque année son bilan. 2017 ne fut pas un fameux cru, loin de là. La chute de l’audience s’accompagne d’une chute de la production: j’ai de moins en moins de temps à consacrer à l’écriture d’articles, et après être descendu sous la barre des 200 articles annuels en 2016, 2017 marque une baisse accrue, vers les 150 articles annuels. C’est déjà beaucoup, mais c’est fort peu en regard des plus 300 articles annuels des années 2009 à 2011.


En un an, l’audience est passée d’un rythme de près de 2200 visites par semaine à un peu plus de 500 visites par semaine. Bigre, la baisse du rythme de publication n’explique pas tout, et il faut aller voir du côté des sources de trafic pour comprendre ce qui s’est passé. Ainsi, alors que le nombre d’articles baisse de 15%, la fréquentation baisse de près de 60%. Le nombre de commentaires baisse légèrement.

AnnéeUtilisateursSessionsPages vuesArticles
2006129431657125831621
2007519746246586969488
2008621257240097989567
20096180471885107998363
20107633285887115623310
20118480995474122172311
201297645107246136522246
20137270583182106743239
20148560073516112105214
201598094114215150237229
20168372298345121932185
2017357774163851928153

En nombre de visites ou de pages vues, 2017 représente le deuxième plus mauvais score depuis la création de ce blog.

En terme de répartition géographique des visiteurs, la France reste en tête, avec 75% des visiteurs, devant les États-Unis (3%), la Belgique et le Canada (2,5%), la Suisse (1,7%), Israel, le Maroc, le Royaume-Uni et la Tunisie (entre 1 et 1,2%). Mon audience reste principalement concentrée en Ile de France, et se répartit assez bizarrement sur les autres régions. Le trafic depuis un mobile représente 35%, contre 32% l’an passé. Le passage sur technologie AMP n’a rien changé de ce point de vue là.

En 2017, le trafic issu des moteurs de recherche est passé à 57%, le trafic direct à 19%, le trafic issu des réseaux sociaux à 12% et celui issu de sites référents à 10%. Le changement majeur vient du fait que Google Image n’apporte plus de trafic du tout depuis le mois de Mars. J’avais déjà évoqué ce point récemment.

Du cpté des réseaux sociaux, Twitter domine avec 59% devant Facebook (31%). LinkedIn patine à moins de 7%. Certais articles polémiques, comme celui sur le piratage des projets kickstarter ou sur la hausse des prix liée au passage à l’euro, ont bien profité de ce type de médiatisation.

Voici l’habituel classement des articles.

  1. La page d’accueil reste en tête, mais sa part diminue, à 4,6%
  2. L’article sur les arnaques sur le site Voyages SNCF arrive en seconde position, avec 3,9%
  3. Le logo de Carrefour faut une remarquable percée, à 3,8%
  4. Celui sur les capsules Nespresso est en régression, à 3,1%
  5. Le piratage des projets sur kickstarter a intéressé du monde, et arrive à 3%
  6. Les problèmes de son avec l’iPhone ennuient toujours, l’article qui en parle arrive à 2,4%
  7. Le coussin Woollip a eu son heure de gloire, et fait une apparition remarquée au top 10, avec 1,9% (lu près de 1000 fois)
  8. On se souvient toujours de Charlie et de la Kes, pour 1,45% de l’audience
  9. Les origines de l’hymne national israélien intéressent toujours autant, et récoltent 1,4% d’audience
  10. Enfin, un article inédit pointe à la 10ème place, sur la disparition de l’iPhone dans iTunes (décidément, les problèmes avec Apple…), avec 1,37% d’audience.

Mes remerciements vont, comme chaque année, d’abord à mes lecteurs et mes lectrices, ensuite à Google ANalytics, qui nous fournit gracieusement ces données.

Enfin, vous pouvez, comme chaque année, aussi consulter les bilans des années précédentes:

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?