A quoi sert la navigation GPS en voiture?

Depuis Werner Heisenberg et son fameux principe d’incertitude, on sait que pour une particule donnée, on ne peut pas connaître de manière exacte sa vitesse et sa position de manière simultanée. A l’échelle humaine, néanmoins, et avec nos vitesses de déplacement incomparablement plus lentes que celles des particules qui nous composent, il est parfaitement possible de savoir à la fois où nous sommes, et à quelle vitesse nous effectuons nos déplacements. C’est d’ailleurs à cela que servent nos navigateurs GPS.

Et bien qu’il me soit permis d’énoncer le principe suivant: un navigateur GPS, cela sert de moins en moins à savoir où nous sommes où comment nous rendre à un endroit donné, mais de plus en plus à savoir combien de temps nous prendra notre déplacement. Et accessoirement, à choisir un trajet plus efficace.

Combien de temps mettrai-je d'un point à un autre, c'est ça l'information essentielle

A quoi sert un navigateur GPS de nos jours? De moins en moins à savoir comment aller d’un endroit à un autre. Certes, pendant les vacances, où lorsqu’on doit se rendre à une adresse inconnue, dans une ville rarement fréquentée, le GPS rend bien des services en nous guidant à la voix, sans que nous ayons à consulter une carte, type carte Michelin, comme nous le faisions il y a 20 ou 30 ans.

Mais de plus en plus, il me semble que la fonction essentielle d’un navigateur GPS, c’est de nous permettre d’estimer la durée du trajet. L’heure d’arrivée attendue – en anglais ETA, ou Estimated Time of Arrival – est la donnée essentielle. Celle qui me permet de savoir à quelle heure je dois quitter un endroit pour arriver à un autre dans un intervalle de temps précis. Celle qui me permet de prévenir mes proches en cas de retard. Celle qui me permet de choisir entre différents trajets possibles.

C’est là où un navigateur collaboratif comme Waze prend tout son intérêt. Je ne m’en sépare désormais pratiquement plus lors de mes trajets en voiture, quelle que soit la destination, et a fortiori quand je sais très bien où je vais, ce qui exaspère assez mon entourage qui ne comprend pas pourquoi je branche le GPS pour me rendre chez des proches. C’est que Waze m’indique très exactement à quelle je vais arriver, et tient compte des informations de trafic remontées par les autres utilisateurs.

C’est là toute la différence avec les autres navigateurs GPS, qui ont longtemps – trop longtemps pour eux, je crois – laissé cette option payante, alors que c’est l’option essentielle, celle pour laquelle on est prêt à choisir ou abandonner un outil pour un autre. En établissant de manière exacte la durée prévue de mon trajet, Waze me rassure, et me permet d’anticiper sur le déroulement du trajet, et même de le modifier en conséquence.

A moyen terme, c’est la fonction principale qu’on demandera à un navigateur GPS: savoir où aller, certes, mais savoir combien de temps cela prendra.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?