Plus de signal GPS

Si vous utilisez un navigateur GPS comme Waze ou iGo pour vous orienter en voiture, vous avez surement été confronté au problème du passage sous un tunnel. Un récepteur GPS ayant besoin d’un ciel bien dégagé pour communiquer avec les satellites de ce dispositif conçu il y a déjà quelques dizaines d’années par l’armée américaine, un tel système de navigation ne peut plus calculer correctement la position du véhicule. Dans cette situation, tant iGo que Waze se réfugient derrière un laconique: « Plus de signal GPS« . Quand vous êtes engagé et passablement perdu entre l’A14 et l’accès à l’A86 dans le tunnel de la Défense, vous imaginez quelle chaleur dégage ce message…

tunnel gps

Il y aurait pourtant une solution toute simple pour continuer à guider les automobilistes angoissés dans un tunnel: calculer une situation approchée, sur la base de la vitesse initiale à l’entrée du tunnel, et de la longueur du tunnel. Ainsi, lorsque vous traversez un tunnel de 2km à la vitesse de 60km/h, au bout de 30secondes, vous avez parcouru un quart du tunnel, soit 500m. Le GPS peut très bien vous proposer ce mode approché, qui dans la plupart des cas conviendra.

En fait, les seules situations où cette approximation pourrait être erronée sont celles où il existe une incertitude sur ce qui se passe sous le tunnel: un embouteillage caché – mais là, un système comme Waze basé sur la collecte de données de plusieurs véhicules effectuant le même trajet devrait le détecter, ou un embranchement compliqué, comme c’est d’ailleurs le cas sous la Défense.

En cherchant un peu sur le web, je constate que certains navigateur proposent déjà ce mode de calcul approché (Garmin et Navigon). Qu’attendent donc les solutions concurrentes pour le proposer?…

Le paradigme du calcul approché s’applique étonnamment à la vie réelle, en entreprise. Le rôle du manager, c’est non seulement d’encadrer, mais aussi de guider son équipe: à ce titre, il joue le rôle du navigateur GPS. EN cas d’excellente réception, dans un contexte économique favorable (bonne visibilité des revenus, par exemple), quand tout va bien, il peut communiquer facilement la position de l’entreprise. Mais en période plus troublée, quand l’entreprise traverse une crise semblable aux tunnels que nous empruntons en voiture, ce même manager doit-il cesser de communiquer, imitant l’agaçant « Plus de signal GPS« , comme Waze et iGo, ou données des repères approximatifs, pour que l’équipe continue d’avancer malgré les périls, comme Navigon et Garmin?

Cet article vous a plu? Partagez-le!