Yes iCahn!

« Si vous voulez un ami, prenez un chien. »

C’est, selon un article du Monde de ce soir, la maxime choisie par Carl Icahn, businessman âge de 77 ans. On ne peut faire plus explicite. Depuis plus de 30 ans, Carl Icahn procède à des achats massifs d’actions d’entreprises dont il espère secouer l’équipe de direction, afin de réaliser de substantielles plus-values. En langage technique, on appelle cela un raider. Et apparemment ça marche, puisqu’il serait aujourd’hui à la tête d’un pactole de 20 milliards de dollars via sa holding Icahn Enterprise L.P. (en abrégé: IELP, à prononcer I help…)

 
« Si vous voulez un ami, prenez un chien. »


Cela fait plus de 30 ans que Carl Icahn exerce ce boulot. Ses premières campagnes, il les a lancées sur RJR Nabisco, TWA, Texaco, au début des années 80. Ces derniers temps, il avait contribué au départ de Jerry Yang de Yahoo!, qui s’était opposé au rachat par Microsoft. En 2013, il avait jeté son dévolu sur Dell, engageant une féroce bataille avec son fondateur Michael Dell. Et au sortir de l’été, qu’apprend-ton? Que Carl Icahn était entré de manière significative au capital d’Apple. Pour y faire quoi? Certainement pas pour faire la risette à Tim Cook.

Il est vrai qu’assis sur un gros fauteuil de cash, Apple n’a guère été généreuse avec ses actionnaires. Il est vrai, également, qu’Apple a mis en place des procédés d’optimisation fiscale, et que l’entreprise préfère laisser dormir ses bénéfices plutôt que de verser à 35% les profits réalisés en dehors du territoire américain: du coup, Apple a préféré emprunter pour distribuer ses dividendes, plutôt que rapatrier ses revenus! Un arbitrage emprunt-impôt très innovant, n’est-ce pas?

Carl Icahn a des projets pour Apple. Il en aurait fait part à Tim Cook. Il n’est pas certain que le CEO d’Apple partage le point de vue de son adversaire. Engagera-t-il un bras de fer, ou les deux protagonistes tomberont-ils d’accord? Il faut saluer, en tout cas, la force de la petite équipe emmenée par Icahn (moins de 20 personnes, semble-t-il), capable de gérer de front un raid sur Apple et un raid sur Dell!

Depuis quelques semaines, Carl Icahn s’est lancé sur Twitter: oui, encore un boss qui tweete!

Et il est sacrément plus bavard que son homologue de Berkshire Hattaway, Warren Buffet, dont le compte Twitter reste bloqué à 3 tweets malgré plus de 600 000 abonnés. Carl Icahn a balancé une quinzaine de tweets bien léchés en trois mois, comme celui-ci (son premier:)):

ou encore celui-là:

Bref, Carl Icahn n’est pas là pour rigoler. Et oui, le prochain produit Apple pourrait bien s’appeler le iCahn, et il risque d’être beaucoup moins apprécié que les produits habituels de la marque à la pomme…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?