When to Rob a Bank

Quel est le meilleur jour pour dévaliser une banque? Question sordide, n’est-ce pas? Et pourtant, c’est le genre de question que pose ce livre assez délicieux, constitué d’articles issus du blog Freakonomics. Les deux auteurs, Dubner et Levitt, ont réuni dans ce livre une centaine d’articles, qu’il est toujours possible d’aller consulter dans la version archivée du site, et qui bout à bout fournissent le cadre d’une lecture réjouissante.

Les deux comparses mettent un peu d’ordre dans leurs idées, et classent les contenus tirés de leur blog, sur une période allant de 2005 à 2012 environ, au travers d’une douzaine de thématiques clefs. Ils y abordent des sujets aussi variés que Chifourmi, le pic pétrolier, le contrôle des armes aux USA ou la réduction du trafic aérien au-dessus de New-York. Difficile de faire aussi hétéroclite: si vous vous attendez à un essai classique, passez votre chemin.

N’allez pas croire que ce livre est fait de bric et de broc. Au contraire, c’est une remarquable introduction à la pensée de Freakonomics. Quel que soit le sujet, Dubner et Levitt prennent toujours un point de vue original, celui de l’économiste iconoclaste qu’ils tentent d’incarner depuis près de quinze ans. Comme dans Think like a freak, ils n’hésitent pas à poser des questions anodines, enfantines pourrait-on dire, pour aller plus loin que le cadre des réponses conventionnelles qui ne font pas avancer le schmilblick.

C’est drôle, touchant parfois, jamais ennuyeux, et bourré d’idées originales. Seul regret, certains articles qui traitent de sport font référence, avec un vocabulaire technique, à des sports dont le lecteur européen risque d’avoir une connaissance limitée. Que cela ne vous empêche pas de vous plonger dans la lecture de ce livre: la grande variété des sujets abordés, le point de vue toujours décalé, les questions surprenantes qu’on y trouve, invitent à repenser notre quotidien et à aborder les problèmes qu’on nous pose de manière différente. Rien que pour cela, ce livre vaut son pesant de dollars.

Et vous saurez, enfin, quel est le meilleur jour pour dévaliser une banque. Du moins aux USA.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “When to Rob a Bank”

  1. Voilà le type de livre que l’on devrait écrire sur l’intelligence artificielle. Enfin des sujets concrets qui nous concernent tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*