René Monory

Ancien ministre de l’éducation, et surtout ancien président du Sénat, René Monory incarne à lui seul la grandeur et les contradictions de la France. Le « garagiste de Loudun », comme le désignait le Canard Enchaîné, a en effet gravi les nombreux échelons qui mènent un simple artisan à l’un des postes les plus convoités de la République, illustrant ainsi le bon fonctionnement de la démocratie française, ouvert à toutes les classes de la société.

A l’inverse, il fut par deux fois nommé ministre dans des secteurs où il n’avait fait preuve d’aucune compétence particulière, à l’Economie sous Giscard et à l’Education nationale sous Chirac. Ce qui démontre à la fois la capacité d’adptation de cet homme, et son apétit pour les ministères.

Enfin, pour le plus jeunes, rappelons que René Monory a eu son machin à lui, le célèbre Futuroscope, destination de maintes classes d’écoliers qui en ressortent la tête pleine d’images, et surement un peu lourde…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?