La photo de l'année 2010

Tout est là. La puissance (un corps souple, qui plie sans se courber). L’élégance relâchée (mais avec distinction). Le constat d’amertume (une main qui ramasse, l’autre qui pend). L’Amérique ne comprend pas comment une telle catastrophe a pu se produire. Mais par opposition au regard hébété de Georges Bush après les attentats du 11 septembre ou en survolant la Louisiane dévastée par Katrina, Barack Obama délivre un message plus humain, plus réfléchi. La colère contenue, avant la répression contre BP.

Pour moi, c’est LA photo de l’année 2010.

AP / Evan Vucci

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?