Omicron, en attendant Omega…

Je ne sais pas qui a choisi de nommer les variants duCovid-19 avec des lettres de l’alphabet grec. Mais de toute évidence, c’était un optimiste. Il ne contient en effet que 24 lettres, et au rythme actuel, avec la sortie du tout nouveau variant Omicron, nous en sommes à la 15ème lettre. Plus que neuf avant la fin…

Si j’avais été en charge du système de dénomination, j’aurais probablement utilisé une nomenclature issue de l’univers du logiciel : v1.0, 1.1, 1.1.12, v2.3, un peut comme les release de CATIA dans le passé, ou les moutures de iOS pour les plus jeunes. Avec un tel système, il n’y a aucun risque d’épuiser la source. Alors que là, c’est plus compliqué; Que ferons-nous lorsque toutes les lettres auront été utilisées ? Après Omega, passerons-nous à Alpha-Alpha ? Alpha-Beta ?

Cette terminologie ne présente finalement qu’un intérêt : faire découvrir, ou re-découvrir, au grand public, l’alphabet grec, cet alphabet étrange, mais dont les lettres portent des noms si poétiques…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?