Lewis Hamilton passe en-tête

Les records sont faits pour être battus, mais certains sont particulièrement difficiles à atteindre et à dépasser. Prenez les treize titres de Rafael Nadal, par exemple. Pour les dépasser, il faudra un joueur capable de rester au sommet de son art pendant près de quinze années : difficile à imaginer, non ? On aurait pu croire qu’il en serait de même pour Michael Schumacher et ses 91 titres en Formule 1, et que le record du pilote allemand resterait hrs d’atteinte pour de nombreuses années.

Pourtant, Lewis Hamilton y est parvenu, en à peine treize saisons, et six titres de champion, le septième se profilant à l’horizon. Mais il faut dire que très tôt, dès 2008, Hamilton avait montré sa classe et son talent, devenant dès sa deuxième saison le plus jeune pilote de F1 à remporter le titre (record battu depuis par Sebastien Vettel).

Hamilton est le pilote de tous les records. Il détient celui des pole positions avec 91 départs en tête. Avec ce 92ème titre, il devance Schumacher (91), Vettel (53) – ce qui montre au passage que Hamilton n’a pas dominé sans concurrence – Prost (51) et Senna (41). Il est le pilote qui a le ratio nombre de victoires sur son nombre de départs le plus important (35%), juste devant un autre pilote britannique, Jim Clark (34%) et loin devant Vettel, Alonso ou Lauda (pour plus de détails, reportez-vous ici). Il s’est imposé sur tous les circuits de F1 sur lesquels une course a été courue ces 30 dernières années.

La saison n’est pas encore finie, mais elle aboutira sans aucun doute à un nouveau titre pour Hamilton. Il est vrai qu’il pilote une voiture dont la fiabilité et les performances dépassent de loin celles de ses rivales. Mais cela ne fait pas tout. Hamilton restera sans doute comme le plus grand pilote de l’histoire de la F1 pour longtemps, même s’il reste moins connu du grand public qu’un Niki Lauda ou qu’un Ayrton Senna.

Mais les choses pourraient changer…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?