Les vertus de l'imitation

Vue sur la revue ParisTech, une interview d’Oded Shenkar, auteur de Copycats, un livre qui vante les vertus de l’imitation par opposition à l’innovation, pour le succès des entreprises. Mais c’est bien sûr! Il n’y a qu’à penser à Apple:

  • Le Mac n’est pas une innovation pure: il reprend des concepts proposés par d’autres équipements informatiques à la diffusion plus réduite. C’est une imitation, mais une imitation destinée à un marché grand public. C’est un succès.
  • L’iPod n’est pas non plus innovant: les lecteurs de mp3 sont apparus quelques années auparavant, et à ce titre, c’est aussi une imitation. Mais une imitation réussie, dotée d’une ergonomie plus poussée, et d’un modèle de distribution qui est, lui, une innovation.
  • L’iPhone n’est pas pls innovant: il existait des smartphones bien avant lui, comme le fantastique Treo. Ces smartphones disposaient même de bibliothèques d’applications qu’on n’appelait pas encore AppStore, des applications plus diffuses, développées par des centaines de petites structures, PME ou indépendants. La force d’Apple a été là aussi d’industrialiser le produit et le modèle de distribution.
Bref, vive l’imitation, à condition d’imiter avec intelligence…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?