Les secrets des entrepreneurs de la Silicon Valley

Qu’est ce que l’innovation? Les lecteurs du blog de Guillaume Villon de Benveniste, The Innovation & Strategy Blog, en ont forcément une petite idée., au travers des deux cents et quelques articles qu’il a déjà publié, issus des rencontres avec des dirigeants d’entreprises innovantes, en France et aux Etats-Unis. De l’expérience accumulée au travers de ces entretiens, l’auteur en a tiré un livre, Les secrets des entrepreneurs de la Silicon Valley, qui constitue une excellent introduction au sujet, et vous permettra de partir sur de bonnes bases.

les secrets des entrepreneurs de la silicon valleyQu’est ce qu’une innovation et comment parvient-on à innover? C’est la question principale de ce livre d’un peu moins de 200 pages. L’auteur, sans apporter de réponse formelle, procède par petits touches et guide son lecteur, au travers de quelques cas classiques – l’iPhone, les évolutions du marché de la musique – afin de lui faire sentir du doigt comment certaines entreprises s’y prennent mal et procèdent de manière contre-productive dans ce domaine.

En ce sens, je suis parfaitement d’accord avec Guillaume Villon de Benveniste quand il affirme que l’innovation n’est pas affaire de technologie et d’ingénieurs. J’en ai suffisamment fait l’expérience par le passé. L’innovation, c’est avant tout comprendre les besoins et le ressenti de ses clients, ou des clients d’un secteur, pour identifier ce qui est important et mal géré dans l’offre existante, et concevoir ce que les autres acteurs du secteur n’ont pas été capables d’identifier, par aveuglement, présomption ou manque de discernement.

Je suis également en phase avec li lorsqu’il invite les entreprises à pratiquer la fertilisation croisée. C’est de la mise en relation de disciplines parfois antagonistes – arts et sciences, mais aussi, l’auteur l’omet, sciences de natures diverses – que naissent les innovations les plus surprenantes.

Un seul chapitre m’a laisse circonspect, celui où l’auteur reprend les thèses et les théories de Ray Kurzweil, qui m’a toujours semblé plus fumeux que génial: le transhumanisme et la singuarité me laissent indifférent, mais c’est une autre histoire.

Ecrit d’un ton alerte, avec des titres de chapitre parfaitement choisis et qui excitent la curiosité du lecteur, ce livre s’achève sur un texte qui mériterait, à lui seul, un article sur ce blog: les 12 travaux de l’innovateur. Bref, ce petit essai sur l’innovation trouvera rapidement sa place au sein des bibliothèques des entrepreneurs, ou des managers de l’innovation en quête de démarches et d’outils adaptés à leur domaine.

Et cerise sur le gâteau, j’offre un exemplaire aux quatre premiers lecteurs de cet article qui répondront correctement à la question suivante: quel chef d’entreprise américain a déclaré en janvier 2007 à une question sur l’avenir de l’iPhone:

Bravo aux 4 premiers lecteurs qui ont trouvé l’auteur de la déclaration suivant:

500 dollars? Fully subsidized? With a plan? I said that is the most expensive phone in the world. And it doesn’t appeal to business customers because it doesn’t have a keyboard. Which makes it not a very good email machine.

Il s’agit bien de Steve Ballmer, un gars qui s’y connaissait en innovation, n’est-ce pas?…

Les secrets des entrepreneurs de la Silicon Valley, Guillaume Villon de Benveniste, Eyrolles, 190 pages

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?