La population française selon Facebook

Facebook est un outil remarquable, et je ne pourrais pas m’en passer d’un point de vue professionnel. Mais c’est aussi un outil complexe, multiformes, plein de chausse-trappes, de bugs, d’évolutions, de pages cachées, de découvertes (n’est-ce pas, Yann?). Notamment en ce qui concerne la géographie… En voici un exemple qui en dit long sur les vices cachés de cet univers, de ce web dans le web.

Tout le monde peut en effet s’amuser à recenser la population française sur les principales villes. En voici un exemple (pour obtenir ces chiffres, aller sur www.facebook.com/ads, et faire semblant de créer une publicité ciblée. Si vous ne comprenez pas, appelez-moi). A ce jour, Facebook considère qu’il dispose de 20 271 680 profils. Soit un actif sur deux. Ensuite, intéressons-nous à la population des villes françaises. C’est là que cela devient amusant.

Voici les résultats (entre parenthèses, la population officielle des villes – source: Wikipedia / Insee 2010 puis la population des agglomérations – source Wikipedia)

  1. Paris: 4 210 480 (2 125 246 / 9 643 880)
  2. Lille: 882 280 ( 184 657 / 1 000 714)
  3. Lyon: 868 640 (445 452 / 1 348 422)
  4. Marseille: 649 600 (798 430 / 1 349 584)
  5. Nantes: 654 040 (270 251 / 545 023)
  6. Toulouse: 568 120 (390 350 / 761 107)
  7. Montpellier: 530 060 (225 392 / 288 059)
  8. Bordeaux: 491 740 (215 363 / 754 017)
  9. Strasbourg: 448 200 (264 115 / 427 184)
  10. Nice: 364 020 (342 738 / 889 265)

Plusieurs constatations:

  • Les données sont cohérentes. Facebook recense une partie de l’agglomération, mais non sa totalité (excemtion de Montpellier, vraiment étrange).
  • Facebook semble mieux implanté dans les villes du nord (du moins sur ces 10 là). Nice ou Marseille sont les villes où la population Facebook est plus proche de celle de la commune, et non de l’agglomération.
  • A ce classement, c’est Lille qui se démarque des autres grandes agglomérations (Lyon, Marseille).

Je me suis alors amusé à poursuivre le test avec des villes de moindre importance, comme Boulogne-Billancourt, est là, surprise: Boulogne-Billancourt compte 1 584 540 profils (!) alors que sa population n’est que de 106 367 habitants. Caen compterait 262 340 profils (113 987 habitants). Rouen 364 340 (vs. 106 592 en vrai).  Nancy 441 060 (vs. 103 605).

Je ne pense pas que Facebook bidonne les chiffres. Tout au plus doit-il faire quelques arrondis rapides. On peut admettre que pour Nancy, Rouen ou Caen, ils ‘agisse de l’agglomération. Mais le résultat pour Boulogne-Billancourt est pour le moins étonnant.

Quelqu’un aurait-il un début de réponse?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?