John Glenn

Disparu cette semaine, John Glenn était un personnage historique de l’autre côté de l’Atlantique, l’un de ceux qui permirent aux Etats-Unis de revenir dans la course à la conquête spatiale. Les Russes avaient marqué le premier point, en envoyant Youri Gagarine faire, le premier, un tour dans l’espace. John Glenn devint le premier américain à réaliser un vol orbital. Il fut aussi le plus vieil astronaute de l’histoire du programme spatial américain: en octobre 1998, il fit partie, à 77 ans, de l’équipage de Discovery.

john-glenn

Entre ces deux vols, John Glenn fit une assez longue incursion dans la vie politique américaine. Il fut même, à deux reprises, candidat aux primaires démocrates, en 1976 et 1984. Qui sait ce qui se serait passé, si Walter Mondale ne lui avait barré la route.

Mais pour moi, John Glenn reste à jamais une des figures mythiques de l’Etoffe des héros, le film de Philip Kaufman tiré du roman de Tom Wolfe, qui raconte en près de trois heures l’histoire du programme Mercury, qui précéda le programme Apollo (celui qui permis de marcher sur la lune..). Si vous ne l’avez jamais vu, je vous conseille de vite vous le procurer. C’est à la fois un grand moment de cinéma, et une incursion captivante dans l’histoire de la conquête spatiale…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?