Intronisation ou Investiture?

Hasard ou coincidence, je me suis posé la question du vocabulaire à utiliser cette semaine, pour désigner l’investiture de Barack Obama. Le premier article publié sur Golfworld.fr faisait état de l’intronisation (sur Golfworld parce que Tiger Woods fait partie des invités). Après réflexion, je suis revenu au vocable d’investiture, plus en accord avec un mandat électif.

Et puis je viens de recevoir ce mail, m’invitant à l’investiture-intronisation du Grand Rabbin Gilles Bernheim. Le titre du mail parle d’intronisation, le contenu du carton parle d’investiture. Comme quoi je ne suis pas le seul à m’être fait des noeuds au cerveau sur des questions de vocabulaire et de mandat électif.

Le débat a également eu lieu sur France Culture cette semaine. Un camarade distingué, Jean-Pierre Dupuy, se posait la même question au sujet de Mr Obama. Un président, un grand rabbin, sont des personnalités élues. Peut-on parler d’intronisation dans un tel cas? Les grands esprits se rejoignent sur les grandes réflexions.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?