Igor et Grichka Bogdanoff

Mise à jour du 3 janvier 2022 : Igor est parti rejoindre son frère quelques jours plus tard. Finalement, mon premier paragraphe était presque prémonitoire : jumeaux dans l’âme, dans leur émission, dans leur chirurgie, et jusque dans le trépas.

==

Avec son frère Igor, Grichka Bogdanoff formait un des duos les plus célèbres du paysage audiovisuel français. Tellement inséparables, que j’en étais arrivé à croire qu’ils disparaitraient ensemble, comme par enchantement, dans une apothéose, du genre départ raté dans une fusée Space X. Mas non, il aura suffit d’un simple covid, pour séparer Igor de Grichka.

À l’origine de cette célébrité, une émission culte, Temps X, qui était l’une des rares, si ce n’est la seule, émission destinée à un public jeune et dont les sujets étaient exclusivement à portée scientifique. Oh, ce n’était pas de la rocket science, comme disent nos amis américains, mais enfin, à la fin des années 70, et jusqu’au milieu des années 80, il suffisait de parler d’OVNI, de conquête spatiale, de lasers et de paradoxe spatio-temporel pour être qualifié de scientifique. N’oubliez pas qu’à l’époque, il n’y avait que les interventions de Michel Chevalet au journal télévisé pour aborder ces mêmes sujets…

Mais avec la privatisation de TF1, l’émission va rapidement disparaître. C’est là que tout se gâte pour les deux frères jumeaux. Études et publications pseudo-scientifiques, chirurgie esthétique si poussée qu’ils vont finir par ressembler à des marionnettes des Guignols sur Canal+, les frères Bogdanoff évolueront à rebours des valeurs qu’ils prétendaient incarner dans leur jeunesse, et arriveront même à prétendre être derrière de nombreuses découvertes ou inventions, comme le bitcoin.

La meilleure illustration de cette imposture scientifique, en est la non-vaccination des deux frangins, deux ans après le début de la pandémie. Il faut de sérieuses et bonnes raisons pour ne pas se faire vacciner, à 72 ans. Rattrapés par la 5ème vague – le titre d’un film de science-fiction – ils ont été contaminés ensemble, hospitalisés, et l’un des deux, Grichka, y a laissé la vie. Peut-être pour aller parler de science avec le bon Dieu : c’était le thème d’une de leurs dernières interventions…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?