Google Earth sélectionne-t-il ses cibles?

Un collègue curieux et à l’esprit vif m’a judicieusement fait remarquer ce matin que Google Earth, bien que ne couvrant qu’une partie limitée du territoire français, couvre remarquablement la plupart des centrales nucléaires françaises (Saint-Alban, Chinon, etc.) ainsi que des sites stratégiquement importants (rade de Brest, rade de Toulon, CEA, etc.). Au-delà de critères purement esthétiques (beauté des cheminées vues du ciel, clarté des installations), on peut se poser quelques questions à juste titre. Par exemple, pourquoi la couverture de la Chine laisse -t-elle bien plus à désirer?

Google sélectionnerait-il ses cibles sur des critères de sécurité nationale et de débocuhés commerciaux?…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?