Faire passer l'homme avant le fric

C’est Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan, qui le dit dans La Tribune: il faut faire passer l’homme avant le fric. Pas étonnant, de la part du dirigeant d’un groupe qui a toujours fui la bourse et la finance. Mais entre deux couplets contre les traders, Mr Mulliez rappelle qu’il est maladroit de condamner tout un secteur industriel sans ditinguer entre les bons ou les mauvais éléments, et que les ratios atteints entre la rémunération des dirigeants des grands groupes et celle des employés est une folie furieuse. Un seul homme ne fait pas la fortune d’une entreprise de plusieurs milliers d’employés, n’est ce pas? Faire passer l’homme avant le fric, tout un programme…

gerard-mulliez-latribune-2009-11

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?