Connaissez-vous Duplicabble ?

Les lecteurs réguliers de ce blog savent déjà que je suis un grand amateur de Scrabble. J’y joue depuis mon plus jeune âge, la plus ancienne partie dont je me souviennes doit dater de l’année de ma barmitzvah, c’est vous dire (je me souviens d’avoir placé un TALONNÉE sur deux « mot comptant triple », soit x9 + 50pts). Ma pratique du Scrabble s’est amoindrie pendant quelques années, mais je m’y suis remis, avec l’essor du portable et des tablettes, et de manière assez fréquente.

Mais il faut dire que l’offre, en termes d’applications, a été d’inégale qualité. J’ai commencé à jouer sur Angry Words il y a une dizaine d’années, avant de passer sur l’application officielle Scrabble, développée par Electronic Arts. j’y jouait seul contre l’IA, ou contre des amis Facebook, avec qui j’atteignais des scores honorables. Hélas, Mattel a décidé de confier à Scopely les droits d’exploitation de ce jeu, et il m’a fallu passer sur l’abominable Scrabble de Scopely… Une véritable punition tant l’interface est désagréable, et la recherche de partenaires connus difficile.

Un de mes partenaires de jeu régulier rencontrait les mêmes problèmes. Il y a quelques mois, il est passé sur un nouveau jeu, en ligne, qui ne permet de jouer qu’en « duplicate », et m’a invité à y jouer aussi. Et depuis, c’est un pur bonheur…

D’abord, il y a ce mode duplicate, qui permet aux joueurs de se mesurer sur les mêmes tirages, et de laisser une moindre part au hasard. Chacun marque les points obtenus avec le mot qu’il trouve, et on place sur la grille le mot qui marque le plus de points. Ainsi, on n’est plus défavorisé par une série de tirages difficiles, et surtout, les habitués du « jeu fermé » peuvent aller se recoucher…

Mais surtout, ce jeu est enfin bien conçu, par un développeur qui est lui-même un joueur (sous le pseudo Pierre), et qui fait évoluer son appli en fonction des bugs qu’on lui signale ou des idées qu’on lui transmet. Ainsi, Duplicabble est d’abord sorti comme un site internet, avant de devenir une WebApp (une application mobile basée sur un navigateur embarqué), et s’enrichit chaque semaine de nouvelles fonctionnalités, comme un historique des parties, ou bien un mode tournoi dans lequel on joue en aveugle (sans connaître le nombre de points marqués), en temps limité (3mn) et en ne pouvant placer qu’un seul mot (les autres modes permettent de jouer plusieurs fois et de faire progresser son score tant que l’adversaire n’a pas joué).

Pour jouer, c’est très simple : soit sur le site www.duplicabble.com (dont sont tirées les copies d’écran qui suivent) soit via l’appli iPhone (la version Android n’a pas l’air d’être encore disponible … ah ben si, elle l’est, ici !).

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?