5781

L’année juive s’achève. 5780 tirera sa révérence ce soir, et dans de nombreuses communautés débutera le cycle des fêtes de Tichri, qui marquent le début de l’année juive 5781. Cette année sera particulière, pour cause de pandémie. les rassemblements religieux ne pourront se faire que dans un cadre très strict, de manière à respecter les mesures visant à freiner la propagation du virus. Les offices seront plus courts (personnellement, je trouve que c’est une bonne idée, ça), de manière à pouvoir faire deux offices au lieu d’un seul, et permettre à deux fois plus de fidèles de participer. Certains passages seront élagués, et seules les personnes qui se seront inscrites auparavant auprès de leur communauté pourront se rendre dans les lieux de culte.

À titre personnel, j’ai décidé de faire l’impasse sur les offices communautaires. L’épidémie repart de plus belle, même s’il ne s’agit pas encore à proprement parler de deuxième vague. Et malgré les masques et les mesures évoquées plus haut, je reste convaincu qu’en restant chez soi, on se protège encore mieux du virus. D’ailleurs, je vois, dans la décision du gouvernement israélien d’imposer un confinement général de trois semaines, une mesure visant essentiellement à éviter l’accélération de la diffusion du virus d’une communauté à l’autre.

Je sais bien que mener un office de Roch Hachana ou de Kippour seul, c’est un peu un non sens. Ces fêtes ont pour objectif de rassembler la communauté. Mais ce qui s’est passé en Mars dernier, où l’on a vu de nombreux coreligionnaires se faire contaminer durant la célébration de Pourim, restera à jamais gravé dans ma mémoire. Prudence est mère de sûreté.

Shofar (Jewish ritual horn) שופר

Accessoirement, c’est aussi la première fois que je vais sonner du Shofar moi-même. Un de mes enfants m’en avait rapporté un petit acquis lors d’un voyage scolaire en Israel. Je l’ai testé cette semaine, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise. j’avais un peu de mal au début, mais le guide accessible ici, très bien conçu, explique la méthode réussir à sonner convenablement. Je pensais qu’il fallait souffler, c’est une erreur grossière : le Shofar ne fait qu’amplifier dans sa caisse de résonance le son émis par la vibration des lèvres.

Amis non juifs, si vous entendez des bruits de corne ou de sirène de bateau dimanche matin, ne soyez pas étonnés : c’est sûrement un juif pratiquant qui, comme moi, préférant se tenir à l’écart des grands rassemblements, s’exerce lui aussi avec sa corne de bélier…

Enfin, pour les amateurs, 5781 n’est pas premier : 5781 = 3 x 1927 = 3 x 41 x 47.

PS : on me signale que les communautés dites libérales, réunies au sein de Judaïsme en Mouvement, diffuseront les offices en direct et en streaming sur le lien suivant (inscription obligatoire). Je me demande pourquoi les communautés orthodoxes ne suivent pas le mouvement : après tout, une caméra qui diffuserait depuis la veille jusqu’au soir un flux continu, ce n’est pas plus transgressif qu’une minuterie. À chacun de s’assurer d’ouvrir le flux de diffusion avant chabbat ou le jour de fête concerné…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?