5782

Comme chaque année, qu’il me soit permis de souhaiter ici à tous mes coreligionnaires une douce et heureuse année 5782. Roch Hachana débute en effet ce lundi 6 septembre 2021 au soir, pour s’étaler durant deux jours, soit mardi 7 et mercredi 8. Quant à Yom Kippour, il débutera le soir du mercredi 15 septembre prochain, et s’achèvera le lendemain à la sortie des étoiles.

Ces spécificités de l’année 5782, les lecteurs de l’excellent livre Les mathématiques du calendrier juif de Mr Bouhnik les connaissaient déjà. Ils pourraient même vous rappeler que l’année 5782 est une année embolismique, c’est à dire une année à 13 mois. Il s’agit en effet de la 6ème année du cycle de 19 années : 5782 = 304 x 19 + 6. Elle durera exactement 384 jours, ce qui n’en fait pas l’année la plus longue, mais quand même… Souccot, l’an prochain, se déroulera donc vers la mi-octobre.

C’est donc une année très difficile, d’un point de vue professionnel, pour les juifs orthodoxes vivant en dehors d’Israel. Ils doivent poser plusieurs jours de congé, et la reprise va se faire dans une sorte de faux rythme, en alternant week-ends et festivités de deux jours, entrecoupés d’un ou deux jours d’activité, parfois en télétravail. Prions pour que leurs boss fassent preuve d’indulgence…

Personnellement, j’ai de plus en plus de mal à comprendre pourquoi le monde orthodoxe tarde à comprendre qu’à l’heure du GPS et du dôme de fer, il serait peut-être temps de revenir sur cette décision rabbinique des temps anciens, qui a instauré le doublement des jours de fête en dehors d’Israel, créant un mode de vie différent pour les juifs pratiquant d’un côté ou de l’autre de la frontière. Que je sache, le problème ne se pose pas pour Kippour. Pourquoi donc continuer à pénaliser la diaspora avec ce deuxième jour qui met inutilement à mal, chaque année, des milliers de personnes ?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?