Virage à droite

C’est entendu, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal seront opposés au second tour de l’élection présidentielle. Gros plantage, donc, du côté de mes pronostics, Jean-Marie Le Pen étant sorti par KO (apparent) au premier tour. Mon sentiment au bout de cette soirée?

  • La France confirme son virage à droite. Les voix de gauche représentent de l’ordre de 40% des suffrages, ce n’est pas beaucoup. La tâche de Mme Royal sera difficile.
  • Olivier Besancenot représente bien la relève face à Arlette Laguiller. Exit Arlette, qui avec six participations consécutives, détient un record. Avec son score, Besancenot semble saisir le témoin de la lutte ouvrière en France…
  • Plus de 4 millions de français ont voté pour Jean-Marie Le Pen. C’est à peu près autant que lors du premier tour en 2002 (4.8 millions). C’est bien moins que les 5.5 millions du second tour, mais enfin, le poids du Front National n’a baissé que de manière qualitative.
  • François Bayrou a failli réussir son coup de poker. Il échoue à bien peu, et paie peut-être son manque d’élargissement sur la gauche. Mais bon, quand on vient du centre, on peut draguer Kouchner et Rocard, mais on a du mal à aller flirter avec les idées trotskistes…
  • Mais que fait Bernard Tapie à la télé? Qui représente-t-il, celui la?

Enfin, la bonne nouvelle de la soirée, c’est qu’enfin, pour la première fois depuis près de trente ans, le président ou la présidente de la République française aura des cheveux!

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?