Quelques jours de Los Angeles à Denver

Un voyage aux États-Unis, c’est toujours une aventure extraordinaire. Mais quand il s’agit de visiter les grands parcs nationaux de l’ouest américain, de Los Angeles à Denver, c’est une expérience d’une envergure supérieure. Au terme de 3000 miles (soit 4800kms) parcourus en un peu moins de trois semaines entre la Californie, l’Arizona, l’Utah et le Colorado, et quelques 1300 photos prises sur une dizaine de sites différents, voici donc un rapide compte-rendu de ce type de séjour. Il pourra inspirer, je l’espère, d’autres personnes tentées par ce type de séjour, avec quelques conseils à l’intention de ceux qui pratiquent chabbat et souhaitent manger cacher dans cette région du monde.

Etape 1: Los Angeles

Il faut bien un point de chute pour démarrer ce type de périple, pour nous ce fut Los Angeles. Visite des plages de Malibu, Venice Beach ou Santa Monica, passage obligé par Hollywood Bd ou Rodeo Drive pour faire les touristes, et visite du parc Griffith pour vous rendre à l’observatoire ou photographier les grosses lettres un peu désuètes qui s’y trouvent. Pour ce qui est de la nourriture cachère, vous trouverez une multitude de restaurants, synagogues et supermarchés sur Pico Bd.

A une heure environ de Los Angeles, Long Beach offre des promenades en bateau pour aller voir la faune aquatique. Peu de chances d’y voir des baleines (malgré ce qu’on vous raconte), mais ous croiserez nombre de dauphins, de phoques et de pélicans.

Etape 2: Parc de Joshua Tree

Premier parc sur notre trajet, situé sur la route qui mène de Los Angeles à Las Vegas, ce parc-ci se distingue par ses petites dimensions et ses paysages splendides sans être forcément spectaculaires. Peu fréquenté, ce parc permet une véritable première confrontation avec le désert, la chaleur … et le silence. Et avec un peu de chance, vous croiserez des chipmunks sur les différents parcours du parc.

Etape 3: Las Vegas

Sans être une étape indispensable, Las Vegas étonne par son architecture délirante en plein désert. Bon, c’est un peu casino land, avec tout ce que ça peut signifier en termes de fréquentation. Les salles de jeux sont en théorie interdites aux enfants, mais comme l’accès aux chambres des hôtels ne peut se faire qu’en les traversant, on nage en plein paradoxe. Les hôtels eux-mêmes sont décorés de manière extravagante, chacun essayant de se démarquer des autres. Mais en fait, ce ne sont ni plus ni moins que des casinos attenants à des centres commerciaux/ Mention spécial pour le Venetian, qui se distingue des autres par la reproduction de Venise en miniature (avec faux ciel et faux canaux situés au premier étage de l’hôtel!), et les attractions en pleine journée (mini-concerts classiques).


On se croirait à Paris, non?


Je me suis même retrouvé embarqué dans une manifestation de travailleurs locaux

Etape 4: Grand Canyon

Site majestueux, qu’on peut visiter par le haut (le sommet des falaises) ou par le bas (le lit du fleuve), par le sud (très fréquenté) ou par le nord (un peu moins fréquenté car d’accès plus lointain), le Grand Canyon offre un premier aperçu du gigantisme de ces parcs. On peut y passe deux heures comme deux semaines, à vous de décider du programme. Certains visiteurs y prennent des risques insensés, s’asseyant sur le bord des falaises… Le coucher de soleil attire une nuée de touristes.

Etape 5: Monument Valley

Ce fut pour moi l’expérience la plus étonnante: une douzaine de buttes d’un rouge orangé éclatant, en plein désert. Ce spectacle unique mérite le détour, surtout au coucher ou au lever du soleil (logement possible sur place). Le circuit en voiture prend environ deux heures, et peut se pratiquer en 4×4 ou en berline familiale (mais pas en camping car). Attention, c’est un parc qui appartient à une tribu indienne (les Navajo) et qui ne fait pas partie des grands parcs nationaux (cf. conseils plus bas).

Etape 6: Antelope Canyon

À deux pas de Lake Powell, deux grottes font la fortune de leurs exploitants indiens/ Lower et Upper Antelope Canyon sont des anfractuosités qu’on visite en une heure, pour un tarif non négligeable. Mais le spectacle vaut le détour. Les parois de ces grottes reflètent l’éclairage venu d’en haut. Votre guide vous aidera à prendre les plus beaux clichés aux endroits stratégiques. Beaucoup de sites parlent de la magie d’une visite à midi: cela ne m’a pas particulièrement frappé.

Etape 7: Lake Powell

Lac artificiel créé par le barrage de Glen Canyon sur le Colorado, Lake Powell constitue une formidable plateforme de jeux aquatiques pour touristes en mal de rafraîchissements après plusieurs jours en plein désert. Vous pouvez louer un bateau pour une journée (compter entre 400 et 600 euros selon le prestataire, nous avons choisi celui-ci, parmi les moins chers), vous adonner aux joies du ski nautique, ou de la pêche (ça n’a pas mordu, pour nous). Pas besoin de permis bateau, un permis de conduire suffit, après une courte initiation d’un petit quart d’heure. Attention, le lac est plutôt bas, et d’innombrables rocs affleurent à la surface. Ils sont bien indiqués, mais la navigation vers les poins d’intérêts situés au nord (comme Rainbow Bridge) depuis Page est plus que hasardeuse.

Etape 8: Zion National Park

Un des parcs les plus cosy du parcours. En venant depuis Page, vous y accédez par une petite route de montagne qui vous conduit aux multiples hôtels situés sur le site. Mention spéciale pour le Hampton Inn, un hôtel très abordable de la gamme Hilton, où les couverts sont en plastiques, et où vous pouvez faire votre propre barbecue au bord de la piscine ! Le parc lui-même propose plusieurs parcours auxquels on accède par une navette gratuite. En cas d’orages, certains parcours sont fermés car les risques d’écoulements boueux sont réels. Enfin, ce parc accueille une faune variée, et notamment une communauté d’écureuils assez peu farouches. Vu la taille de certains, on se dit que l’interdiction de nourrir les animaux n’est pas respectée par tout le monde…

Etape 9: Bonneville Salt Flats

Située à 200kms de Salt Lake City, cette étendue magique a servi de décor à plusieurs films (dont une séquence de Pirates des Caraïbes), et accueille chaque année des compétitions de vitesse où différents types de bolides viennent s’affronter pendant une semaine. Dommage, nous n’y sommes arrivés que le dernier jour, et les principaux véhicules avaient quitté les lieux. Mais le record de vitesse atteint cette semaine là était de … 450 mile/h (720 km/h)!

Etape 10: Salt Lake City

La ville des Mormons s’étend sur une superficie importante, au pied des montagnes. La visite de temples est possible. Mais pour ce qui concerne la vie juive, c’est assez restreint: une synagogue, un supermarché avec quelques produits cachers.

Etape 11: Capitol Reef National Park

Peu fréquenté en comparaison des autres parcs, Capitol Reef est une oasis en plein désert qui offre pourtant des paysages magnifiques. Plusieurs randonnées sont possibles, auxquelles vous accédez rapidement en voiture, le parc étant d’assez petite dimension. En terme de logement, optez pour le magnifique Capitol Reef Resort, où vous pourrez dormir dans des tipis ou faire votre barbecue au coin d’un des feux géants qui y sont allumés chaque soir.

Etape 12: Arches National Park

La route qui mène de Capitol Reef à Arches est une des plus belles qui soient. On traverse plusieurs types de déserts, des paysages magnifiques, on y voit (de loin) la Factory Butte, bref, ce chemin vaut à lui tout seul la visite d’un parc.

Arches est un parc célèbre pour ses arches naturelles. Les prospectus prétendent qu’on y trouve plus de 2000 arches, je n’en ai vu qu’une dizaine… Mais il faut dire que le parc s’étend sur une surface importante, au sommet d’un plateau auquel on accède en voiture. D’un bout à l’autre, il faut compter environ une demi-heure de route (à 45m/h). A lui seul, ce parc est un peu un condensé de tous les autres, entre déserts, oasis, buttes, roches rougeoyantes. Bref, une étape incontournable.

Etape 13: Hanging Lake

Sur la route d’Aspen, arrêtez-vous peu après Glenwood Springs, sur une petite aire pour effectuer le parcours de Hanging Lake. Là, au terme d’une heure d’ascension pas trop difficile (environ 150m de dénivelé bien marqué par des marches plus ou moins naturelles, les 10 derniers sont les plus impressionnants), vous pourrez admirer les reflets verts d’un lac naturel alimenté par des cascades limpides. La faune locale y est splendide, on y croise des oiseaux magnifiques (dont un bleu que je n’ai pas réussi à capturer en photo). Avec un peu de chance, vous pourrez même croiser un ours.

Etape 14: Aspen

Aspen, c’est un peu le Courchevel des américains, la station de ski un peu huppée. Rien de magnifique à y voir, mais la route qui rejoint ensuite Denver passe par un col situé à 3640m d’altitude (plus haute route goudronnée des US) dénommé « Top of the Rockies » et le panorama y est superbe.

Etape 15: Denver

Je n’ai pas passé assez de temps à Denver pour en parler en détail. Mais le petit musée de l’aéronautique (Wings on the Rockies) propose une intéressante collection de jets, dont plusieurs à géométrie variable: F-14, F-111 et bombardier B-1. Un immense B-52 trône à l’entrée. On y trouve même un jet de Star Wars, et des simulateurs de vol où il y a très peu de queue…


Par hasard, deux chasseurs passaient dans le ciel ce jour là…

A noter, Denver possède deux restaurants cachers, une pizzeria, et un restaurant de viande situé au fond d’un supermarché.

Quelques conseils utiles avant de préparer ce type de voyage

Pour finir, voici quelques conseils avant d’entreprendre un tel périple et le faire dans de bonnes conditions.

Le budget d’un tel voyage est élevé. Le poste le plus important, c’est bien sûr le transport aérien. Faites vos réservations plusieurs mois à l’avance. Compter 800 à 900 euros minimum par les temps qui courent en A/R. Pour la location de véhicule, pour 5 à 6 personnes, on peut trouver des tarifs entre 1200 et 1300 euros pour trois semaines. Attention, des frais de restitution dans un lieu différent (Denver versus LA) s’appliquent.

L’entrée des parcs nationaux est payante. Ce n’est pas très élevé, mais au bout du compte, ça peut chiffrer. Le mieux, c’est de prendre un passe à 80$ pour un véhicule, qui vous donne droit d’accès d’un an pour tous les occupants du véhicule. Cels s’achète à l’entrée du premier parc que vous visiterez. De plus, vous pouvez apposer une deuxième signature pour un deuxième utilisateur. Enfin, si vous voyagez avec un enfant de dix ans .. ce pass est gratuit !

N’oubliez pas, bien entendu, de prendre un adaptateur pour prise électrique au format US, vous en trouverez ici. Je vous donne une astuce utile, une seule suffit, emportez avec vous une prise multiple française, sur laquelle vous poserez l’adaptateur US, et le tour est joué.

Ces dernières années, de nombreux feux sauvages ont décimé certaines forêts de l’ouest américain. Mais que cela ne vous empêche pas de faire quelques barbecue en prenant toutes les précautions qui s’imposent. Certains sites (et hôtels) vous fournissent les grilles, et parfois même le gaz, pour cela. Vous trouverez aussi des barbecue à usage unique (comme en Israel) dans la plupart des supermarchés. Enfin, si vous êtes prêts à investir une trentaine de dollars dans un petit grill électrique et une rallonge, sachez que la plupart des véhicules familiaux sont fournis avec une prise 110 volts.

Pour tout ce qui concerne la cacheroute, voici une liste de tous les symboles qui indiquent un produit cacher. Attention, certains symboles comme le K dans un triangle n’y apparaissent pas. Dommage, car les produits Hebrew National (notamment les saucisses) qui les portent sont diffusées dans un nombre important de supermarchés.

Enfin, voici un petit article qui vous aidera à convertir les distances en miles en kilomètres.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “Quelques jours de Los Angeles à Denver”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*