Quaero: pourquoi je n'y crois pas…

Les contours du projet Quaero lancé par le Président de la République en avril 2005 se précisent. Plusiers entreprises françaises et allemandes participent à ce projet: citons, entre autres, Bertelsmann, Deutsche Telekom, Siemens, Grass Valley Germany côté allemand, Thomson, Thalès, et l’éditeur de logiciel Exalead créé par François Bourdoncle pour la partie française.

Tel que décrit sur le site du groupe de travail franco-allemand dit "coopération économique" – malheureusement en technologie flash, c’est un mauvais début – ce projet "…vise à créer une avancée déterminante en introduisant des technologies de rupture au service de la production, la gestion et l’utilisation d econtenus numériques multimédias." Tiens, tiens, il me semble avoir déja vu cela par le passé – une société nommée EasyGlider, fondée en 2000 par Robert Azencott, Laurent Younes et moi-même… Comme quoi, il ne sert à rien d’être trop en avance…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?