Peter Falk

Il paraît que Colombo est mort. C’est faux, seul Peter Falk nous a quittés. Colombo est éternel.

Je garde un souvenir diffus de son personnage et de la série du même nom. Ca commençait toujours par un crime crapuleux, ça se poursuivait par l’arrivé de Colombo qui collait aux basques du principal coupable, et ça finissait sur les preuves concrètes de la culpabilité de la personne en question. En un sens, Colombo est l’anti-suspense par excellence, puisqu’on savait rapidement qui avait commis le crime, et que la seule surprise réside du côté des preuves.

Pourtant, je ne me souviens que de deux épisodes: l’un où une veille écrivain dénommée « Abigail Mitchum » assassinait son secrétaire ou quelque chose comme cela en l’enfermant dans un coffre-fort: c’était le première fois que j’entendais ce prénom. Dans l’autre, un type entraînait ses deux chiens à développer un comportement agressif lorsque le téléphone retentissait, et assassinait ainsi quelqu’un par l’intermédiaire de ces deux dobermans: c’était la première fois que j’entendais parler de « réflexes pavloviens ».

Finalement, Colombo était une excellente série pour apprendre de nouveaux termes…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?