Netatmo ou l’Uberisation du présentateur météo

La Cloud Week qui se déroule cette semaine m’a donné l’occasion de découvrir la carte des stations météo Netatmo. Il s’agit d’une carte où sont affichées les relevés météo, en temps réel, de milliers de stations météo réparties un peu partout sur la planète. En regardant cette carte ce matin, sa ressemblance avec la carte météo qu’on retrouve sur à peu près chaque journal télévisé de part le monde m’a frappé.

meteo mondiale avec netatmo


A un détail près: la carte météo traditionnelle s’appuie sur les relevés de quelques dizaines de stations météo, à peine, relevés effectués plusieurs heures auparavant. La carte que présente Netatmo est construite en temps réel, à l’aide de milliers de stations qui sont autant de capteurs prêts à vous faire découvrir le temps qu’il fait à Bamako, Sidney ou Tegucigalpa.


Netatmo est moins sexy qu’Evelyne Dheliat, mais plus précis et plus global

Netatmo est-il le symbole de l’Uberisation du présentateur météo? Pas encore, au vu du nombre de « trous » encore visibles lorsqu’on zoome sur certaines zones, et si l’on considère que Netatmo ne propose qu’un relevé instantané, et non une projection sur les douze prochaines heures ou les trois prochains jours.

Mais rien n’empêche la startup créée par Fred Pottier de se lancer dans la prédiction à partir des relevés météo effectués, et d’autres mesures d’humidité de l’air ou de variations de pression. Rien n’arrêtera le progrès, pas même monsieur météo…

PS: pour combler les trous, comme à Eilat, Netatmo devrait offrir une station aux maires de quelques grandes villes non représentées. Un immense coup de pub et la possibilité de disposer d’une couverture globale…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?