Marc Ferro

L’historien Marc Ferro est décédé. Il formait, à l’École polytechnique, un duo assez étrange avec André Kaspi. Nous étions encore en pleine guerre froide, et il fallait que l’enseignement de H2S (humanités et sciences sociales) nous ouvre les yeux sur la société américaine et sur la société russe… Je ne garde cependant aucun souvenir de ses cours, je reconnais sincèrement ne pas avoir accordé beaucoup d’intérêt à ces cours.

De Marc Ferro, je garde aussi le souvenir d’une émission originale, diffusée sur La Sept puis sur Arte, intitulée Histoire parallèle. Il s’agissait d’analyser les événements historiques qui s’étaient déroulés 50 ans plus tôt, du point de vue des deux camps pendant la durée du conflit, puis au début de la guerre froide. L’émission dura plus de dix ans si mes souvenirs sont bons., le samedi en début de soirée. Je n’en étais pas un fidèle téléspectateur, mais me souviens en avoir suivi quelques épisodes.

De Marc Ferro, je n’ai cependant essayé de lire qu’un livre, L’aveuglement, que je n’ai pas réussi à finir. Si son thème me paraissait intéressant, son manque de structure m’a empêché d’en tirer réellement profit. C’était peut-être cela qui faisait à la fois le charme de Marc Ferro, mais pouvait lasser sur le long terme. Un bouillonnement de connaissance qui aurait mérité un peu plus de structure pour bien exprimer sa pensée. Le cadre qu’imposait l’émission Histoire parallèle permettait de combler ce défaut.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?