L'évolution des ventes d'un livre sur Amazon

Depuis un peu plus d’un an, Amazon.fr propose aux auteurs de gérer leur page de profil sur leur plateforme, et ainsi de disposer d’indicateurs sur les ventes des livres dont ils sont auteur. C’est rudimentaire, mais suffisamment bien fait pour que je puisse y indiquer quelques données personnelles, une bio, mais aussi visualiser l’évolution des ventes des livres auxquels j’ai collaboré. En l’occurrence, il y en a deux: « Les médias sociaux expliqués à mon boss« , co-écrit avec Yann Gourvennec et les membres de Media Aces (et nominé au Hub Forum 2012), et « Ils ont pensé le futur: web social, e-commerce… » sous la direction de Henri Kaufman, et toujours publiés aux éditions Kawa.



L’outil permet de consulter l’évolution du rang du livre dans le classement quotidien des ventes de livres sur Amazon.fr. C’est un indicateur assez faible, puisqu’il ne dit rien sur le volume, mais donne juste une comparaison avec les autres ventes de livre. On peut visualiser l’évolution de ce classement sur 2 semaines, 1 mois, 6 mois ou sur toute la période écoulée depuis la sortie du livre. De plus, si le livre se vend en version papier et numérique, on accède à deux graphes séparés, l’un sur les ventes de livres physiques, l’autre sur le classement des ventes numériques (uniquement édition Kindle).

Ce qui m’intrigue le plus, c’est la forme de la courbe (ci-dessus), qui est la même à peu de chose près pour les ventes numériques (ci-après)/

Le classement ne fait que chuter, selon une courbe plus ou moins régulière, avant de remonter à pic. Dommage que les volumes ne soient pas indiqués, mais tout porte à croire qu’en fait, cela signifie qu’à chaque pic, on vend plusieurs livres (disons plus de deux) et que la lente décroissance correspond à une vente d’un seul ouvrage. Mais cela ne me satisfait pas. Pourquoi, dans ce cas, la courbe ne remonterait-elle pas lentement de temps à autre?

A moins que les pics ne correspondent à chaque fois à un pic d’actualité – on parle de ce livre sur un blog, dans la presse – ce qui incite les lecteurs à en acheter, plusieurs le premier jour, puis cela décroit, jusqu’à l’article suivant?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?