Le sport français à l'honneur

Qui a dit que le sport français connaissait une période de récession? La 5e victorie de Sebastien Loeb, et celle de Jo Wilfried Tsonga à Bercy sont venus porter haut les couleurs de la France.

On attendait Gilles Simon, mais c’est un autre tennisman français qui est venu chercher sa qualification pour les masters. Jo Wilfried Tsonga n’a pas faibli, malgré un second set perdu face à David Nalbandian, vainqueur l’an passé. Il rejoint donc le club très fermé des joueurs qualifiés pour les masters de Shangai. Avec une petite surprise à la clef? Pourquoi pas…

Quant à Sebastien Loeb, cela fait quelques années qu’on s’était habitué à ses victoires remportées sur Citroen, que ce soit au volant d’une Xsara ou du C4 WRC. Cinq titres consécuritfs, cela ressemble furieusement à du Michael Schumacher ou à du Lance Armstrong. Encore que dans son domaine, il est peu vraisemblable que Sebastien Loeb soit un jour suspecté de dopage. C’est là un des éléments appréciables du sport automobile. Dans leur domaine, les pilotes, aussi bien en F1 qu’en rallye, ne s’imposent que par leurs qualités naturelles et celles de leurs équipes…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?