Le prix du Prix

Dans la catégorie des entreprises aux modèles économiques étonnants, je vous présente LabelCorporate. Cette jeune entreprise créée en 2018 si j’en crois les données de Societe.com, se propose d’aider ses clients à faire quelque chose d’étonnant: gagner des Prix – pardon, des Awards.

Awards ?

Passons sur l’utilisation du terme Awards au lien de son équivalent français: la prolifération des anglicismes, aussi détestable qu’elle soit, est un phénomène dont on n’a pas fini de s’étonner, elle relève plus d’une certaine forme de snobisme, et je doute que le moindre sujet de couronne britannique s’y retrouverait si on lui parlait de plan de valorisation de votre capital d’Awards. Le fait est que la remise de Prix est devenu un business à part entière.

Des Prix, il en existe dans tous les domaines, dans tous les secteurs, pour toutes les entreprises. Depuis le Salon de l’Agriculture à la Nuit de l’Adetem, il ne se déroule pas une journée dans l’année – hormis période estivale, et encore – où une entreprise ne se voit pas décerner de prix. Gagner un prix est non seulement un gage de reconnaissance de la part de son industrie, mais également le moyen de gagner en visibilité, de se faire connaître de ses pairs, de ses concurrents ou de futurs clients. Plus les Prix sont réputés, et plus la visibilité obtenue peut s’avérer intéressante.

L’irruption d’une entreprise comme LabelCorporate, dont le métier et d’aider ses clients à obtenir des Prix, n’est donc pas si inattendue que cela. Il y avait une place à prendre, et c’est ce que sont en train de faire Charles-Henry Rheinart et Christophe Chollet. Tout comme d’autres entreprises se sont spécialisées dans l’aide au montage d’un dossier pour le Crédit Impôt Recherche ou l’obtention du statut de Jeune Entreprise Innovante, leur entreprise aide, elle, à accéder au statut de « star de votre industrie ».

Mais au fait, pourquoi ?

On peut cependant s’interroger sur les impacts d’une telle démarche. Toutes les entreprises ne peuvent pas prétendre, du jour au lendemain, devenir la star de leur secteur. Tous les films qui sortent ne peuvent pas remporter un Oscar. Toutes les vaches du monde ne peuvent prétendre au premier prix du concours Bovin au Salon de l’Agriculture, etc. Car avant de prétendre à un prix, il faut déjà proposer des produits qui sont au niveau attendu de la part d’un futur lauréat.

Si bien que la promesse initiale risque fort de se transformer en déconvenue pour certaines entreprises.

Et si nos amis fondateurs de LabelEntreprise, pour prouver leur bonne foi, s’appliquaient à eux-mêmes les principes qu’ils entendent appliquer aux autres. Oui, mais pour quel Prix?…

Cet article vous a plu? Partagez-le!