Le (nouveau) magazine du Monde

Le quotidien Le Monde a lancé sa nouvelle formule week-end: un journal papier divisé en plusieurs suppléments, et un magazine sur papier glacé de 130 pages (contre 66 pour la précédente version). Beaucoup d’efforts, pour des résultats qui m’ont, personnellement, assez déçus.

Cet été les cadres du groupe Lagardère ont découvert les photos de leur patron, "tweetées" par Jade Foret sa nouvelle compagne. Le couple y pose avec Alexandre et Emery, les deux fils d'Arnaud.

Passons d’abord sur l’horripilant: une couverture sur la vie rêvée d’Arnaud Lagardère, avec reportage sur le rejeton de Jean-Luc, très décrié notamment depuis sa dernière vidéo. En pleine déroute boursière, alors que les sénatoriales bousculent l’ordre établi, que les scandales financiers bousculent la république, on pouvait s’attendre à mieux de la part d’un quotidien qui se veut celui des intellectuels de gauche: ça ressemblait plutôt à du bon Paris-Match, le poids des mots et le choc des lolos (de Jade Foret, là, rien à dire).

Revenons donc à la première impression, celle qu’on a en feuilletant rapidement un magazine; Là encore, on croit rêve: quasiment une page de pub toutes les pages. Vous ne me croyez pas? Faites la liste vous-mêmes:

  • pages 2-3: Louis Vuitton
  • pages 4-5: Rolex
  • pages 6-7: Ralph Lauren
  • pages 8-9: Glenfiddich
  • page 10: Volkswagen
  • page 12: Gucci
  • page 15: Van Cleef & Arpels
  • page 17: Tiffany & Co
  • page 19: Canali
  • page 21: Lancel
  • page 23: Eric Bompard
  • page 24: Hugo Boss
  • page 27: MCS
  • pages 28-29: Lacoste
  • page 32: Sisley
Je m’arrête là, vous l’avez compris, ce magazine ne s’adresse pas au peuple de gauche, il s’adresse à la sous-frange économiquement aisée qui dépense deux ou trois SMIC par mois pour s’habiller et se rassure en lisant un journal réputé de gauche.
Sur le contenu, en revanche, rien à dire: les articles restent d’assez bonne facture. On peut regretter la disparition de la rubrique « Je ne serais pas arrivé là si… », en général assez intéressante. Ou les jeux mathématiques qui passent sur le supplément sciences – les fans de mode et de cancans seraient-ils incapables d’aligner deux équations. Petit énervement sur la rubrique intitulée « Le chiffre », qui devrait s’appeler « Le nombre » ou « Les chiffres » pour être plus juste…
Enfin, le prix de la formule week-end passe de 2,60€ à 3,20€. Soixante centimes qui, au regard de la quantité de pub déballée dans ce supplément, me fait doucement rigoler: ce magazine là, s’il continue avec autant de pub, il pourrait presque être gratuit (à moins que les acheteurs du format papier ne financent les pertes dues à la version en ligne)…

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!