Lagardo Winch

Joli coup de buzz cette semaine pour Arnaud Lagardère, avec une vidéo où il clame sa flamme pour Jade Foret, un top-model – pardon un mannequin – belge de 20 ans. Entre la moquerie (du côté du web) et la violente réprobation (du côté des actionnaires ou des gens sérieux), les réactions ont été dures. Et pourtant, ne serait-ce pas le coup le plus réussi du rejeton de Jean-Luc Lagardère?

Après tout, quand un (jeune) héritier devient milliardaire malgré lui dans une bande dessinée ou au cinéma, à la tête d’une société par commandite, présente dans des secteurs aussi variés que la presse ou l’armement, et fait tout pour prendre ses distances et s’éclater au bras de jolies filles, ça fait rêver. Et bing, dès qu’on retrouve le même dans la vraie vie, ce n’est qu’un concert de condamnation? Le français n’apprécierait-il la richesse que dans la discrétion?

Ce petit pied de nez d’Arnaud Lagardère, vous l’aurez bien compris, n’est qu’un hommage appuyé à Largo Winch, dont la vie trépidante, entre combines sulfureuses et tentatives de putsch en interne le jour, et week-ends excentriques au bras de minettes survitaminées n’est peut-être qu’une pâle copie du jeune Arnaud (51 ans quand même… gare à l’excès de Jade).

Prochaine étape, une BD sur la vie du plus excentrique de nos milliardaires?

PS: ce n’est que mon 2e billet people en 5 ans…

Sharing is caring!