Kim Schmitz

Très intéressant article du Monde sur le fondateur de Megaupload.

Kim Schmitz alias Kim Dotcom ou Kim Tim Jim Vestor  pose sur un héliport à Hongkong, en 1999.

Un physique de grand balèze, un nom de domaine qui commence comme « mégalo » et qui rime avec  « iPod », une figure emblématique du téléchargement de fichiers, fermé cette semaine, une riposte des « Anonymous », … Le cocktail idéal pour un bon film d’action et de technologie pour un scénariste d’Hollywood. A condition de trouver un acteur dans les bonnes proportions, et surtout que l’industrie du cinéma accepte de faire un film sur celui qu’on accuse d’ébranler l’économie de la production artistique.

Car le sieur Kim Schmitz – alias Kim Vestor ou Kim dot com – n’a pas fait les choses à moitié. Sa fortune personnelle lui a permis de posséder deux voitures de collection et de récolter quelques millions de dollars. Comme quoi le téléchargement de fichiers permet de bien gagner sa vie. C’est, finalement, le coté obscur du « Cloud »: mettez vos fichiers chez moi, je saurai les monétiser. Et apparemment, jusqu’à présent, son site respectait le DMCA. Le procès promet d’être intéressant.

Chose plus étonnante, le CTO de megapay (société soeur de megaupload, semble-t-il) est un brillant ingénieur français, Emmanuel Gadaix, passé pa rNokia, O2 ou Lucent. Vive le savoir faire européen!

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?